Voyages

Le Droit Affaires - - Sommaire - par Ca­ro­line Leal Spé­cia­liste voyages

De­puis long­temps, l’Is­lande était pour moi une île mys­té­rieuse. Sans doute que tout le monde porte une robe de cygne comme Bjork. J’avais peut-être tort sur le choix ves­ti­men­taire des Is­lan­dais, mais j’ai ap­pris lors de ma pre­mière vi­site que cette île avait beau­coup à of­frir. Voi­ci les in­con­tour­nables lors d’un pre­mier voyage en Is­lande.

En voi­ture!

Ici, c’est Mère Na­ture qui vole la ve­dette. La meilleure fa­çon d’ex­plo­rer? Louer une voi­ture et prendre la route en écou­tant du Si­gur Ros! Il suf­fit de conduire une tren­taine de mi­nutes à l’ex­té­rieur de la ca­pi­tale de Reyk­ja­vik afin de com­prendre pour­quoi cette île est sur­nom­mée le pays de feu et de glace. Les routes aux re­liefs noir et vert nous mènent vers d’im­po­sants vol­cans et gla­ciers, don­nant l’im­pres­sion d’être seuls sur Terre. Nul be­soin de faire des randonnées com­plexes, on peut fa­ci­le­ment profiter des pa­no­ra­mas le long de la route.

Le royaume... du hot-dog?

Le hot-dog ou le pyl­sur est une fier­té na­tio­nale à ne pas man­quer! Peu im­porte l’heure, on peut fa­ci­le­ment se pro­cu­rer ce pe­tit tré­sor pour cal­mer nos frin­gales. Que ce soit dans un dé­pan­neur, au bord d’un quai ou même à un kiosque au pied des chutes Sko­ga­foss, cette sau­cisse à la viande d’agneau est éton­ne­ment sa­vou­reux. Mais quel est le se­cret? Est-ce sa re­cette com­po­sée d’agneau nour­ri à l’herbe ou peut-être les oi­gnons frits et la mou­tarde douce qu’on y ajoute? La po­pu­la­ri­té de ce plat na­tio­nal reste un mys­tère, mais on l’adopte avec plai­sir!

Par­tir à la chasse aux au­rores bo­réales

Des ex­plo­sions d’éner­gie ma­gné­tique livrent un spec­tacle de danse cé­leste à cou­per le souffle. L’hi­ver is­lan­dais, éton­ne­ment plus mo­dé­ré qu’au Ca­na­da, reste la sai­son idéale pour ob­ser­ver les au­rores bo­réales. Si les condi­tions mé­téo sont fa­vo­rables, vous pou­vez voir ce ma­gni­fique spec­tacle dans le ciel de Reyk­ja­vik. Une ex­pé­di­tion gui­dée est for­te­ment re­com­man­dée afin de pou­voir lo­ca­li­ser les meilleurs en­droits.

Les bains géo­ther­miques

Le Royaume-Uni a ses pubs, l’Ita­lie ses piaz­zas et l’Is­lande… ses bains géo­ther­miques. Que ce soit une réunion de fa­mille ou même une ren­contre entre gens d’af­faires, les bains géo­ther­miques font par­tie in­té­grante de la so­cié­té is­lan­daise. La plu­part des tou­ristes choi­sissent de vi­si­ter le Blue La­goon, en route vers l’aé­ro­port in­ter­na­tio­nal de Ke­fla­vik. Bien que leurs pis­cines ar­ti­fi­cielles soient im­pres­sion­nantes, le Blue La­goon est vic­time de son propre suc­cès et son nombre éle­vé de tou­ristes rend le tout fort bruyant. Pour une ex­pé­rience plus re­po­sante et au­then­tique, di­ri­gez-vous vers les quar­tiers de Reyk­ja­vik ou en­core mieux, vers les nom­breux vil­lages à l’ex­té­rieur de la ca­pi­tale.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.