Des oc­ca­sions D’af­faires près De chez vous !

Le Droit Affaires - - Chronique -

De 32 à 34 % Des pro­prié­taires D’en­tre­prise De l’ou­taouais ru­ral pré­voient fer­mer, venDre ou trans­fé­rer leur en­tre­prise D’ici cinq ans.

il y a donc un bas­sin énorme d’en­tre­prises pros­pères prêtes à chan­ger de mains dans la ré­gion. Vous pen­sez par­tir en af­faires en dé­mar­rant votre propre en­tre­prise ou en ac­qué­rant une en­tre­prise exis­tante? les SaDC de la Val­lée-de-la-ga­ti­neau, de papineau et de pon­tiac sont là pour vous ac­com­pa­gner tout au long du pro­ces­sus. De la créa­tion de votre plan d’af­faires jus­qu’à la com­mer­cia­li­sa­tion de vos pro­duits, en pas­sant par le choix de l’em­pla­ce­ment, les études de mar­ché et l’embauche de main-d’oeuvre, votre SaDC vous conseille­ra et vous ai­guille­ra vers les bonnes per­son­ne­res­sources.

place à la re­lève

Se­lon Mé­lis­sa ber­ge­ron, di­rec­trice gé­né­rale de la SaDC de papineau, le ter­ri­toire pré­sente no­tam­ment des oc­ca­sions d’af­faires dans le sec­teur de la trans­for­ma­tion des pro­duits fo­res­tiers et agroa­li­men­taires. « il y a aus­si plu­sieurs grands joueurs qui font af­faires avec des four­nis­seurs à l’ex­té­rieur de la ré­gion alors que l’on pour­rait com­bler la de­mande lo­ca­le­ment, » ex­plique-t-elle. le ter­ri­toire de la SaDC de la Val­lée-de-la-ga­ti­neau, où l’af­flux de vil­lé­gia­teurs fait dou­bler la po­pu­la­tion l’été, pré­sente pour sa part de nettes oc­ca­sions d’af­faires dans le do­maine de la vil­lé­gia­ture et de tout ce qui se greffe à cette économie (ser­vices, vente au dé­tail, res­tau­ra­tion, construc­tion). en outre, on y trouve des ter­rains agri­coles abor­dables, dont des terres in­ex­ploi­tées de­puis plu­sieurs an­nées et pro­pices à l’agri­cul­ture bio­lo­gique. en­fin, le ter­ri­toire de la SaDC de pon­tiac, qui se dé­marque par l’offre d’une main-d’oeuvre bi­lingue et trois liens rou­tiers avec l’on­ta­rio, pré­sente entre autres des oc­ca­sions d’af­faires pro­met­teuses en agri­cul­ture, en agroa­li­men­taire, en éco­tou­risme et en hé­ber­ge­ment.

qua­li­té De vie avant tout

Choi­sir d’éta­blir son en­tre­prise hors des grands centres ur­bains, c’est op­ter pour la qua­li­té de vie. tra­vailler de­puis une mai­son si­tuée au bord d’un lac et do­tée d’un grand ter­rain où peuvent cou­rir les en­fants, c’est pos­sible. D’ailleurs, le coût des mai­sons, des ter­rains et des es­paces com­mer­ciaux dans les pe­tites col­lec­ti­vi­tés ru­rales est net­te­ment in­fé­rieur à ce­lui des grands centres. pierre Mo­nette, di­rec­teur gé­né­ral de la SaDC de la Val­lée-de-la­ga­ti­neau, fait ob­ser­ver que la no­tion d’éloi­gne­ment est re­la­tive. « les dis­tances à par­cou­rir sont peut-être su­pé­rieures, mais l’ab­sence de bou­chon de cir­cu­la­tion fait qu’on ne passe pas né­ces­sai­re­ment plus de temps sur la route, » dit-il.

un em­pla­ce­ment stra­té­gique

en plus d’être si­tué à proxi­mi­té d’ot­ta­wa-ga­ti­neau, l’ou­taouais ru­ral est près des mar­chés des lau­ren­tides, de Mon­tréal et de l’on­ta­rio. bien en­ten­du, à l’ère du com­merce élec­tro­nique, c’est tout le mar­ché ca­na­dien, voire in­ter­na­tio­nal qui s’offre à vous. D’ailleurs, les SaDC sont toutes dis­po­sées à ai­der votre en­tre­prise à prendre le vi­rage nu­mé­rique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.