Chro­nique Mode : Jes­si­ca Bé­dard

Le Droit Affaires - - Sommaire - par Isa­belle Rhéaume Sty­liste

Il y a des par­cours d’en­tre­pre­neur qui font rê­ver. C’est le cas de Jes­si­ca Bé­dard, une créa­trice de chaus­sures de la ré­gion qui compte main­te­nant par­mi sa clien­tèle des noms tels que So­phie Gré­goire Tru­deau, Kourt­ney Kar­da­shian et la ré­pu­tée man­ne­quin Gi­gi Ha­did.

Un concept al­liant style et tra­di­tion

En 2013, cette Ga­ti­noise main­te­nant éta­blie du cô­té de Cum­ber­land n’ar­ri­vait pas à trou­ver les sou­liers rê­vés pour mar­cher jus­qu’à l’au­tel. C’est de là qu’a ger­mé l’idée de créer des sou­liers de ma­riage élé­gants et sty­lés, mais qui offrent éga­le­ment les élé­ments de tra­di­tion tant re­cher­chés par les ma­riées. Son ob­jec­tif ? Que les ma­riées puissent re­por­ter leurs chaus­sures long­temps après l’évé­ne­ment.

Lorsque vous vous pro­cu­rez une paire de sou­liers de la col­lec­tion ma­riage de Jes­si­ca Bé­dard, vous re­ce­vez les quatre élé­ments tra­di­tion­nels : vieux, nou­veau, em­prun­té et bleu res­pec­tant l’adage « so­me­thing old, so­me­thing new, so­me­thing bor­ro­wed and so­me­thing blue ». Comment une chaus­sure peut réunir tous ces élé­ments ? L’adage est im­pri­mé sur la se­melle, le sou­lier est neuf et la pointe de la chaus­sure est bleue. Pour ce qui est de l’item em­prun­té, il y a une bague ma­gné­tique in­té­grée sous la se­melle du sou­lier gauche qui est ac­com­pa­gnée d’une en­ve­loppe de re­tour. Une fois la bague ren­voyée, elle se­ra in­té­grée à une autre paire de chaus­sures et ain­si de suite.

Une ré­pu­ta­tion qui par­court le monde

Jes­si­ca Bé­dard a ap­pris son mé­tier dans une grande école de de­si­gn en Ita­lie. En plus d’y dé­ve­lop­per sa tech­nique, elle y a créé des liens d’af­faires et dé­ni­ché l’en­droit où elle fait fa­bri­quer ses chaus­sures. Ses sou­liers sont conçus dans la même ma­nu­fac­ture que les créa­teurs Os­car de la Ren­ta et Ma­no­lo Blah­nik et les ma­té­riaux choi­sis pro­viennent du même four­nis­seur que Va­len­ti­no. Ces noms de­vraient faire vi­brer une corde sen­sible chez les friandes de ta­lons hauts. De plus, tous les dé­tails sont réa­li­sés à la main et les se­melles sont en vrai cuir mou­lé, ce qui ap­porte un confort as­su­ré. Vou­lant élar­gir ses ho­ri­zons et sa pas­sion, Jes­si­ca Bé­dard a lan­cé ce prin­temps sa pre­mière col­lec­tion de chaus­sures prêt-à-por­ter. Elle se rend en Ita­lie aux trois mois pour des­si­ner ses col­lec­tions. Elle vend ses chaus­sures en ligne, mais elle compte aus­si sur des points de vente à Be­ver­ly Hills,

New York, en plus d’avoir une salle d’ex­po­si­tion à Los An­geles. On peut je­ter un coup d’oeil à ses sou­liers en al­lant au jes­si­ca­be­dar­shoes.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.