Jouer au golf, est-ce suf­fi­sant ?

Le Droit Affaires - - Vitalité Au Travail -

Avec le re­tour de la belle sai­son, les spor­tifs sortent du sa­lon pour par­cou­rir les ter­rains de golf de la ré­gion, es­ti­mant qu’ils ont ain­si leur dose heb­do­ma­daire d’exer­cice. Mais qu’en est-il vrai­ment ?

COEUR ET POU­MONS

Vous fai­siez un 18 trous, vous êtes main­te­nant es­souf­flé au 9e. Bien qu’il puisse y avoir des condi­tions sous-ja­centes à ex­plo­rer, il convient d’adop­ter un pro­gramme d’exer­cices car­dio­res­pi­ra­toires qui amé­lio­re­ra l’oxy­gé­na­tion du sang et exer­ce­ra le car­dio. Sen­tir son coeur ac­cé­lé­rer, sa peau rou­gir, avoir le souffle cou­pé et suer à grosses gouttes est nor­mal quand on tombe en amour, pas quand on tombe dans une trappe de sable. Bien en­ca­dré et sui­vi ré­gu­liè­re­ment, un pro­gramme d’exer­cices car­dio­res­pi­ra­toires vous per­met­tra de mieux pro­fi­ter du golf et même, d’amé­lio­rer votre score !

VOS MUSCLES

Pas be­soin d’être Ti­ger Woods pour sa­voir qu’une bonne mus­cu­la­ture four­nit force et pré­ci­sion à vos élans de golf. Mais ce n’est pas tout le monde qui réa­lise qu’une mau­vaise tech­nique peut sur­taxer cer­tains muscles et en sou­su­ti­li­ser d’autres. En plus de suivre une for­ma­tion re­con­nue, il im­porte même pour le joueur ama­teur de bien dé­ve­lop­per sa mus­cu­la­ture, c’est-à-dire en aug­men­tant sa force mais aus­si sa ré­sis­tance et sa sou­plesse tout en éli­mi­nant l’ac­cu­mu­la­tion de stress men­tal et phy­sique qui vous rend ten­du et moins ef­fi­cace. Des éti­re­ments servent aus­si à évi­ter les bles­sures !

VOTRE ÉQUI­LIBRE

Force et sou­plesse, c’est bien. Mais sans l’équi­libre, votre ma­gni­fique coup de dé­part en­ver­ra la balle flir­ter avec les gre­nouilles dans l’étang. Sa­viez­vous que vos vieilles bles­sures du pas­sé peuvent af­fec­ter votre sens de l’équi­libre à la re­traite ? La pro­prio­cep­tion, l’en­semble des im­pul­sions ner­veuses pro­ve­nant des ar­ti­cu­la­tions, muscles et ten­dons, est à blâ­mer. Un peu comme un cour­riel qui n’ar­rive pas à des­ti­na­tion, le « mes­sage » per­met­tant la ré­cu­pé­ra­tion de l’or­gane at­teint ne se rend pas. En­core une fois, des exer­cices ap­pro­priés d’équi­libre en mi­lieu su­per­vi­sé aident à… ré­ta­blir l’équi­libre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.