UN jOUR­NAL, DEUx vAL­LéES

Le Droit Affaires - - Publireportage -

S’il exis­tait le moindre doute sur la san­té éco­no­mique des val­lées de la Lièvre et de la Pe­tite-Na­tion, ils sont main­te­nant ba­layés. D’abord créé comme ou­til tou­ris­tique en juin 2017, le Jour­nal tou­ris­tique de Pa­pi­neau s’est mé­ta­mor­pho­sé en no­vembre de la même an­née sous le cou­vert d’un jour­nal le Jour­nal Les 2 val­lées. De l’éco­no­mie au com­mu­nau­taire, on y lit des nou­velles lo­cales ré­di­gées par une en­tre­prise lo­cale. Main­te­nant un heb­do­ma­daire en ver­sion élec­tro­nique, et bi­men­suel en ver­sion pa­pier, il est dis­tri­bué à plus de 27 000 co­pies. Isa­belle Millette en est la co­as­so­ciée.

QÀ l’heure où les jour­naux com­mu­nau­taires peinent à sur­vivre, pour­quoi avoir ten­té l’aven­ture?

RL’idée du jour­nal tou­ris­tique Pa­pi­neau était d’of­frir aux vi­si­teurs l’oc­ca­sion de dé­pen­ser leur ar­gent dans la ré­gion, en leur mon­trant nos at­traits et in­fra­struc­tures tou­ris­tiques. L’im­pact sur l’éco­no­mie lo­cale a été tel, que les gens d’af­faires nous ont de­man­dé de conti­nuer l’aven­ture en lan­çant un jour­nal pour faire connaître les en­tre­prises et l’in­for­ma­tion lo­cale.

Q L’en­tre­prise fête son 2e an­ni­ver­saire.

R On re­joint plus de 27 000 adresses sur tout le ter­ri­toire de la Lièvre et de la Pe­tite-Na­tion. C’est sans comp­ter les vi­sites sur le web ou sur notre page Fa­ce­book. Nous écou­tons la po­pu­la­tion et leur don­nons ce qu’ils de­mandent… Mettre du po­si­tif dans la ré­gion et c’est ce qu’on fait. Des gens d’af­faires nous parlent de leurs suc­cès soit en aug­men­tant leurs chiffres d’af­faires ou par le biais des ar­ticles qui dé­crivent leur par­cours. Les lec­teurs aiment notre jour­nal et son vi­suel. Notre image de marque est très im­por­tante.

QLes jeunes en­tre­pre­neurs ont gran­di avec in­ter­net. Ont-ils ten­dance à bou­der le pa­pier?

ROn croit que les jeunes ne font que du Web, mais ce n’est pas vrai. Ils sont nom­breux à vou­loir leur ver­sion pa­pier. Il ne faut pas ou­blier que l’In­ter­net et la té­lé­pho­nie cel­lu­laire ne sont pas en­core fa­ci­le­ment ac­ces­sibles par­tout sur notre ter­ri­toire; le jour­nal pa­pier est donc d’au­tant plus im­por­tant, afin de re­joindre la clien­tèle qui au­tre­ment n’au­rait pas les nou­velles lo­cales.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.