Absolution inconditionnelle pour Jean-Fran­çois Che­vrier

Le Droit - - ACTUALITÉS -

Une absolution inconditionnelle a été ac­cor­dée ven­dre­di à l’ani­ma­teur et re­por­ter Jean-Fran­çois Che­vrier, d’ICI Ottawa-Ga­ti­neau, après qu’il eut re­con­nu sa culpa­bi­li­té à une ac­cu­sa­tion de voies de fait simples.

La Cou­ronne re­pro­chait ini­tia­le­ment à M. Che­vrier d’avoir pris la fuite après une col­li­sion avec un pié­ton sur­ve­nue sur la pro­me­nade du Por­tage, à la sor­tie des bars, en juillet 2012. Cette ac­cu­sa­tion de dé­lit de fuite a été re­ti­rée, tan­dis que M. Che­vrier a plai­dé cou­pable à celle de voies de fait simples. L’homme qu’il avait heur­té avec son vé­hi­cule avait su­bi des «bles­sures lé­gères», a-t-il été sou­li­gné en cour.

Se­lon la dé­cla­ra­tion faite par le re­por­ter et rap­por­tée de­vant le tri­bu­nal, l’in­ci­dent est sur­ve­nu alors que de nom­breux in­di­vi­dus se trou­vant dans un état d’ébrié­té avan­cé étaient près du vé­hi­cule de M. Che­vrier. L’un de ces in­di­vi­dus a em­bar­qué sur le vé­hi­cule de l’ani­ma­teur et frap­pait sur la voi­ture. Jean-Fran­çois Che­vrier a alors eu peur et a quit­té les lieux, et c’est à ce mo­ment que son vé­hi­cule est en­tré en con­tact avec la vic­time.

L’absolution inconditionnelle ac­cor­dée par le juge Val­mont Beau­lieu per­met­tra à M. Che­vrier de conti­nuer d’exer­cer son mé­tier et de voya­ger à l’étran­ger, a sou­li­gné son avo­cat, Me Jean-Claude Sar­ra­zin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.