Le re­tour d’Aus­ton Mat­thews

Le Droit - - LES SÉNATEURS - sst­laurent@le­droit.com SYL­VAIN ST-LAURENT

Gros sa­me­di soir en pers­pec­tive à Ka­na­ta. Il s’agi­ra de la pre­mière vi­site d’Aus­ton Mat­thews au Centre Ca­na­dian Tire... de­puis sa pre­mière vi­site au Centre Ca­na­dian Tire. La pre­mière vi­site a été mé­mo­rable. Per­sonne ne l’a ou­bliée.

C’était le 12 oc­tobre, la soi­rée inau­gu­rale de la sai­son 2016-17 dans la Ligue na­tio­nale de ho­ckey. Les Maple Leafs de To­ron­to se sont in­cli­nés, 5-4, en pro­lon­ga­tion. Leurs par­ti­sans s’en fou­taient éper­du­ment. Mat­thews, l’élu qui doit ra­me­ner la gloire et l’hon­neur à cette an­cienne fran­chise, avait en­tre­pris sa car­rière de fa­çon glo­rieuse en ins­cri­vant quatre buts.

Le deuxième duel entre les Leafs et les Sé­na­teurs dans la ca­pi­tale se­ra dif­fé­rent, pro­met Guy Bou­cher.

« Cette fois-ci, Mat­thews ne pour­ra pas nous prendre par sur­prise avec son im­mense ta­lent », a-t-il lan­cé, ven­dre­di mi­di.

À ce mo­ment pré­cis, au po­dium dans la salle des confé­rences de presse du CCT, l’en­traî­neur-chef d’Ottawa a eu en­vie de se mordre la langue.

« Bien en­ten­du, Mat­thews n’au­rait pas du nous sur­prendre avec son ta­lent en oc­tobre. J’au­rais du sa­voir à quel point il était bon. Je l’ai vu à l’oeuvre dans la Ligue na­tio­nale suisse la sai­son der­nière ! »

Tout compte fait, son as­so­cié Marc Craw­ford au­rait du sa­voir, lui aus­si. « Craw­ford tra­vaillait en Suisse, lui aus­si. En plus, il di­ri­geait l’équipe de Mat­thews ! »

UN COACH HEU­REUX

Bou­cher a lan­cé tout ça de fa­çon lé­gère. Il était de très bonne hu­meur.

Les Sé­na­teurs viennent de si­gner deux vic­toires as­sez convain­cantes, du­rant les­quelles ils ont mu­se­lé des joueurs de très haut ni­veau.

Jeu­di, ils ont blan­chi Sid­ney Cros­by.

Di­manche, Con­nor McDa­vid a ob­te­nu deux men­tions d’aide à leurs dé­pens. Il s’est quand même fait da­mer le pion par Kyle Tur­ris et Mark Stone.

Si on re­monte un peu plus loin, on se sou­vient que les Sé­na­teurs ont su­bi leur der­nière dé­faite face aux Ca­pi­tals de Wa­shing­ton. Dans ce re­vers de 1-0, Alexan­der Ove­ch­kin a été écar­té de la feuille de poin­tage.

« Il ne fait au­cun doute, dans mon es­prit, que nous sommes mieux pré­pa­rés à faire face aux ve­dettes. Nous avons évo­lué dé­fen­si­ve­ment, tant de ma­nières in­di­vi­duelle que col­lec­tive », es­time le coach.

LE TEMPS PASSE VITE

Les Sé­na­teurs at­tein­dront of­fi­ciel­le­ment le cap de la mi-sai­son après leur deuxième duel contre Mat­thews. Après 40 par­ties, leur fiche fort sa­tis­fai­sante de 22-14-4 leur per­met d’oc­cu­per le troi­sième rang de la sec­tion At­lan­tique. Ils ac­cusent un mi­nus­cule re­tard d’un point sur les dé­ten­teurs du deuxième rang, les Bruins de Bos­ton. Ils ont sur­tout joué cinq matches de moins qu’eux.

« Le temps passe vite, constate le meilleur at­ta­quant d’Ottawa, Mark Stone. L’an der­nier, nous n’étions pas dans la course. Le temps s’égre­nait très len­te­ment. Cette fois, nous sommes dans la course, exac­te­ment là où nous vou­lons être. »

« Il y a deux ans, les matches contre les Leafs étaient im­por­tants pour nous, pas pour eux. L’an der­nier, ces matches ne vou­laient à peu près rien dire pour les deux équipes. Cette an­née, nous sommes tous en train de nous battre pour une place en sé­ries. C’est très ex­ci­tant », com­plète l’ai­lier droit qui connaît de bons mo­ments. Stone a ins­crit 16 points à ses 15 der­niers matches.

— AR­CHIVES, AGENCE FRANCE-PRESSE

La dé­fen­sive des Sé­na­teurs fait du bon tra­vail ces temps-ci. Sa­me­di, elle ten­te­ra de neu­tra­li­ser Aus­ton Mat­thews.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.