Couillard se sent ap­puyé par les pre­miers mi­nistres

Le Droit - - ACTUALITÉS - LA PRESSE CA­NA­DIENNE

QUÉ­BEC — Le pre­mier mi­nistre Phi­lippe Couillard a per­son­nel­le­ment contac­té «bon nombre» de ses ho­mo­logues au cours des der­nières se­maines afin de leur ex­pli­quer sa Po­li­tique d’af­fir­ma­tion, «Qué­bé­cois, notre fa­çon d’être Ca­na­diens».

Il en­tend pour­suivre la dis­cus­sion lors de la ren­contre du Con­seil de la fé­dé­ra­tion, qui s’ouvre mar­di à Ed­mon­ton, a-t-il in­di­qué dans une en­tre­vue ex­clu­sive ac­cor­dée à La Presse ca­na­dienne.

Se­lon toute vrai­sem­blance, M. Couillard a dû cal­mer le jeu après le dé­voi­le­ment, en juin, de sa po­li­tique d’af­fir­ma­tion du Qué­bec, qui vise à créer les condi­tions fa­vo­rables à la re­prise d’éven­tuelles né­go­cia­tions consti­tu­tion­nelles. À terme, si le Qué­bec ob­tient la re­con­nais­sance sou­hai­tée, il pour­rait adhé­rer à la Loi consti­tu­tion­nelle de 1982 et ain­si faire par­tie of­fi­ciel­le­ment de la grande fa­mille ca­na­dienne. Le pre­mier mi­nistre du Ca­na­da, Jus­tin Tru­deau, a d’abord ca­té­go­ri­que­ment re­je­té l’idée de rou­vrir la Cons­ti­tu­tion, avant d’adou­cir quelque peu le ton lors d’évè­ne­ments pu­blics sub­sé­quents.

Et le pre­mier mi­nistre de la Sas­kat­che­wan, Brad Wall, a fait sa­voir que d’après lui, le Qué­bec bé­né­fi­ciait dé­jà lar­ge­ment du sys­tème de pé­réqua­tion, qui équi­libre la ri­chesse entre les pro­vinces et ter­ri­toires. La Sas­kat­che­wan donne 500 mil­lions $ par an­née, tan­dis que le Qué­bec re­çoit plus de 11 mil­liards $, a-t-il dit. Mal­gré ces re­buf­fades, M. Couillard s’est dé­cla­ré «content» des ré­ac­tions gé­né­ra­le­ment po­si­tives, se­lon lui, lors d’un en­tre­tien d’une qua­ran­taine de mi­nutes dans son bu­reau au par­le­ment. «Je pense que beau­coup de gens ont com­pris que le thème prin­ci­pal du do­cu­ment, c’est le rap­pro­che­ment, la par­ti­ci­pa­tion du Qué­bec, avec son iden­ti­té et sa fier­té na­tio­nale.»

Il s’est fé­li­ci­té des dé­cla­ra­tions pu­bliques des pre­mières mi­nistres de l’Al­ber­ta et de l’On­ta­rio, qui ap­pellent tout de même à la pru­dence.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.