Un imam re­cher­ché pour des propos hai­neux

Le Droit - - ACTUALITÉS - La Presse ca­na­dienne MON­TRÉAL

— Un man­dat d’ar­res­ta­tion a été lan­cé à Mon­tréal contre un imam jor­da­nien, ac­cu­sé d’avoir li­vré en dé­cembre un prêche dé­ni­grant les Juifs.

L’uni­té des crimes hai­neux du Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM) a fait enquête au su­jet du prêche pro­non­cé dans une mos­quée mont­réa­laise.

Un juge du Qué­bec a si­gné le man­dat d’ar­res­ta­tion la se­maine der­nière contre Moh’d Mou­sa Hus­sein Nasr, aus­si connu comme l’imam Cheikh Mu­ham­mad ibn Mu­sa Al Nasr.

Il est ac­cu­sé d’un chef d’in­ci­ta­tion à la haine. Les au­to­ri­tés ne savent pas où il se trouve.

Une vidéo du prêche pro­non­cé à la mos­quée Dar al-Ar­qam montre l’imam di­sant que les Juifs sont ce qui se fait «de pire dans l’hu­ma­ni­té» et sou­hai­ter leur mas­sacre aux mains des mu­sul­mans.

Elle a été mise en ligne et dif­fu­sée lar­ge­ment sur le site YouTube.

Mi­chael Mos­tyn, de l’or­ga­nisme B’nai Brith Ca­na­da, es­père que les au­to­ri­tés fé­dé­rales fe­ront tout ce qui est en leur pou­voir pour que l’homme su­bisse un pro­cès au Ca­na­da.

«Il est très im­por­tant que les gens sachent que même s’ils ne sont pas ci­toyens ou ré­si­dents ca­na­diens, s’ils viennent dans ce pays et qu’ils prêchent la haine contre un groupe spé­ci­fique (...) le Ca­na­da ne va pas ac­cep­ter un tel com­por­te­ment et il y au­ra des consé­quences», a dit M. Mos­tyn.

Il a pré­ci­sé que ses ten­ta­tives de joindre la mos­quée pour faire re­ti­rer la vidéo ou ob­te­nir des ex­cuses étaient res­tées vaines.

Un ap­pel fait par La Presse ca­na­dienne à la mos­quée lun­di est res­té sans ré­ponse dans l’im­mé­diat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.