Des groupes au­toch­tones boudent les pre­miers mi­nistres

Le Droit - - ACTUALITÉS - TO­RON­TO LA PRESSE CA­NA­DIENNE

— Les lea­ders de trois groupes au­toch­tones re­noncent à une ren­contre avec les pre­miers mi­nistres des pro­vinces et ter­ri­toires, di­sant qu’ils pré­fèrent at­tendre d’avoir un siège au Conseil de la fé­dé­ra­tion plu­tôt que de dis­cu­ter en cou­lisses.

Quelques heures avant une ren­contre pré­vue lun­di entre les pre­miers mi­nistres et les lea­ders au­toch­tones, les di­ri­geants de l’As­sem­blée des Pre­mières Na­tions, des Inuits de Ta­pi­riit Ka­na­ta­mi et du Ral­lie­ment na­tio­nal des Mé­tis ont af­fir­mé vou­loir « une in­clu­sion pleine et en­tière » dans le ras­sem­ble­ment an­nuel des pre­miers mi­nistres des pro­vinces et des ter­ri­toires.

Le chef na­tio­nal de l’As­sem­blée des Pre­mières Na­tions, Per­ry Bel­le­garde, a af­fir­mé en con­fé­rence de presse à To­ron­to que les po­pu­la­tions au­toch­tones du Ca­na­da ne consti­tuaient pas sim­ple­ment un autre groupe d’in­té­rêt par­ti­cu­lier et n’ac­cep­te­raient pas d’être trai­tées comme tel.

M. Bel­le­garde a fait va­loir que les peuples au­toch­tones ont le droit à l’au­to­dé­ter­mi­na­tion, car ils ont leurs propres ter­ri­toires, leurs propres lois, leurs langues et leurs formes de gou­ver­ne­ment.

Bien que ces groupes aient ren­con­tré les pre­miers mi­nistres des pro­vinces et des ter­ri­toires par le pas­sé, ils sou­tiennent que des en­jeux de longue date sont ar­ri­vés à un point cri­tique dans la der­nière an­née, par­ti­cu­liè­re­ment en com­pa­rai­son avec l’ap­proche plus in­clu­sive du gou­ver­ne­ment fé­dé­ral.

Le Conseil de la fé­dé­ra­tion se réunit mar­di et mer­cre­di à Ed­mon­ton. Le com­merce trans­fron­ta­lier et la re­né­go­cia­tion pré­vue de l’Ac­cord de libre-échange nord-amé­ri­cain (ALÉNA) doivent être à l’ordre du jour. « Si nous ne com­men­çons pas à te­nir notre bout, ils ne nous écou­te­ront pas vrai­ment », a fait va­loir le pré­sident du Conseil na­tio­nal mé­tis, Clé­ment Char­tier.

« Es­pé­rons-le, ce mes­sage se­ra en­ten­du haut et fort, car si­non, la na­tion mé­tisse concen­tre­ra la ma­jeure par­tie de ses ef­forts à tra­vailler avec le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral. »

Deux autres groupes au­toch­tones, l’As­so­cia­tion des femmes au­toch­tones du Ca­na­da et le Con­grès des peuples au­toch­tones, se sont pré­sen­tés pour par­ti­ci­per aux dis­cus­sions à Ed­mon­ton, lun­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.