VOTRE HOROSCOPE

18 JUILLET 2017

Le Droit - - PETITES ANNONCES -

CA­PRI­CORNE du 22 dé­cembre au 20 jan­vier

Le ni­veau d’as­su­rance que vous dé­ga­gez in­fluen­ce­ra lar­ge­ment l’at­ti­tude et la ré­cep­ti­vi­té des autres à votre en­droit. Vous au­rez tout in­té­rêt à aller droit au but, sans tour­ner au­tour du pot, ce qui s’ap­pli­que­ra spé­cia­le­ment si vous faites une offre ou si vous demandez un ser­vice à quel­qu’un. Plus vous don­ne­rez l’im­pres­sion d’avoir confiance en vous, mieux les choses iront.

POIS­SONS du 20 fé­vrier au 20 mars

Vu que Vé­nus en Gémeaux passe au car­ré de Nep­tune en Pois­sons, cette étape pour­rait être mar­quée par cer­tains re­mous d’ordre émo­tif, sou­bre­sauts qui ne se­ront d’ailleurs pas né­ces­sai­re­ment désa­gréables. Ar­ran­gez-vous ce­pen­dant pour ne pas vous pla­cer in­uti­le­ment en si­tua­tion d’at­tente. Et par ailleurs, l’ap­pui de la Lune en Tau­reau pour­rait vous

TAU­REAU du 21 avril au 20 mai

Avec le cycle de la Lune de pas­sage en Tau­reau, votre dé­ta­che­ment fe­ra en sorte que vous en­vi­sa­ge­rez une nou­velle si­tua­tion de ma­nière réa­liste. Ce­pen­dant, tout le monde n’a pas votre lu­ci­di­té. Vu que l’été bat son plein, ce n’est pas le meilleur mo­ment pour cre­ver la bulle de ceux qui idéa­lisent les choses. Lais­sez-les en­tre­te­nir leurs illu­sions, mais sans tou­te­fois les en­cou­ra­ger à se nour­rir d’at­tentes ir­réa­listes.

CAN­CER du 22 juin au 22 juillet

En cette étape anniversaire, vous évo­luez dans un cli­mat plus cor­dial. Le pas­sage de la Lune en Tau­reau, Signe de Terre ami de votre Eau, de­vrait vous per­mettre de par­ta­ger ce que vous ai­mez avec une ou plu­sieurs per­sonnes qui se­ront vé­ri­ta­ble­ment en me­sure de l’ap­pré­cier. Et avec Mars encore en Can­cer, c’est pro­ba­ble­ment le temps de lan­cer une in­vi­ta­tion ou de faire une proposition à quel­qu’un.

VIERGE du 24 août au 22 sep­tembre

Tan­dis que la Lune se trouve en Tau­reau, Signe de Terre ami du vôtre, voi­ci une jour­née qui de­vrait s’an­non­cer sa­tis­fai­sante. Tout in­dique que vous se­rez en me­sure de vous mé­ri­ter l’es­time du plus grand nombre. Et si vous dé­si­rez tom­ber dans les bonnes grâces de quel­qu’un de spé­cial, il suf­fi­ra de vous com­por­ter tout na­tu­rel­le­ment, sans for­cer la note. Pos­si­bi­li­té de trou­ver ce que vous cherchez...

SCOR­PION du 24 oc­tobre au 22 no­vembre

Tan­dis que le cycle de la Lune se trouve en Tau­reau, face au Scor­pion, vous se­rez en me­sure de for­mer une as­so­cia­tion sé­rieuse avec une per­sonne ren­con­trée ré­cem­ment. Et compte te­nu de la conjonc­ture as­trale ac­tuelle, de nou­veaux liens se­ront sus­cep­tibles de se dé­ve­lop­per ra­pi­de­ment. N’ayez pas peur de ma­ni­fes­ter votre in­té­rêt en­vers quel­qu’un qui vous in­trigue.

VER­SEAU du 21 jan­vier au 19 fé­vrier

À par­tir de votre Signe op­po­sé, l’in­fluence de Mer­cure en Lion exerce un ef­fet sé­cu­ri­sant sur votre mo­ral. Les gestes po­sés par les per­sonnes de votre en­tou­rage vous ras­su­re­ront quant à la place qu’elles vous ac­cordent. Il est éga­le­ment pos­sible de re­ce­voir la confir­ma­tion d’une bonne nou­velle. De nou­veaux liens so­ciaux ou af­fec­tifs pour­ront en ef­fet se for­mer et se so­li­di­fier.

BÉ­LIER du 21 mars au 20 avril

Les as­pects pla­né­taires actuels peuvent vous im­po­ser de nou­velles contraintes, vous obli­geant à pro­cé­der dif­fé­rem­ment qu’à l’or­di­naire. Il est pos­sible que vous ayez à tra­vailler dans le désordre des autres ou dans un contexte mal en­ca­dré. La meilleure chose à faire se­rait de ne rien dire et de lais­ser vos col­la­bo­ra­teurs consta­ter à quel point votre or­ga­ni­sa­tion est plus ef­fi­cace.

GÉMEAUX du 21 mai au 21 juin

La Lune en Tau­reau au car­ré de Mer­cure en Lion pour­rait oc­ca­sion­ner des contre­temps et vous rendre plus ir­ri­table. Face à toute contra­rié­té, l’éner­ve­ment n’ar­ran­ge­rait rien, et vous de­vriez cher­cher à vous confier à un tiers par­ti plu­tôt que d’ex­plo­ser. Vé­nus est en Gémeaux, et un ac­cès de co­lère pour­rait faire mauvaise im­pres­sion sur quel­qu’un que vous ai­me­riez plu­tôt épa­ter...

LION du 23 juillet au 23 août

Bé­né­fi­ciant de l’ac­tuelle in­fluence de Mer­cure en Lion, vos ap­ti­tudes ora­toires de­vraient vous per­mettre de convaincre vos in­ter­lo­cu­teurs, y com­pris ceux qui s’op­po­saient tra­di­tion­nel­le­ment à vos idées. Et mal­gré la Lune en Tau­reau, Vous de­vriez ob­te­nir plus fa­ci­le­ment l’ap­pui de per­sonnes clé quant aux mo­di­fi­ca­tions que vous ai­me­riez ap­por­ter au dé­rou­le­ment d’une ac­ti­vi­té ou à la struc­ture d’un groupe.

BA­LANCE du 23 sep­tembre au 23 oc­tobre

Avec du temps et de la pa­tience, les feuilles de mû­rier se trans­forment en robes de soie. Ju­pi­ter en Ba­lance cherche à vous dé­mon­trer que c’est à force de dé­ter­mi­na­tion et d’éner­gie que l’on ob­tient ce que nous dé­si­rons. Ce n’est pas le temps de bais­ser les bras. Plus l’an­gu­la­ri­té avec Plu­ton en Ca­pri­corne ira en s’élar­gis­sant, et plus vous vous rap­pro­che­rez de votre ob­jec­tif...

SAGITAIRE du 23 no­vembre au 21 dé­cembre

Dans une dis­pute avec un im­bé­cile, c’est le sage qui s’en va. Cer­taines in­ter­ac­tions pour­raient de­ve­nir des al­ter­ca­tions tant que Nep­tune ré­tro­gra­de­ra en Pois­sons. Ne lé­gi­ti­mez pas les propos déso­bli­geants d’une per­sonne ar­ro­gante en vous em­bour­bant dans une longue dis­cus­sion pé­nible. Mieux vau­dra prendre vos dis­tances et aban­don­ner la par­tie plu­tôt que de vous fa­ti­guer in­uti­le­ment. va­loir quelques éloges.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.