LOU­KA SAIN ET SAUF

Le père, prin­ci­pal suspect dans le meurtre de son exé­pouse, a été ar­rê­té à Grif­fith, à l’ouest d’Ot­ta­wa.

Le Droit - - LA UNE - GA­BRIEL DELISLE ET PAULE VERMOT-DESROCHES

TROIS-RI­VIÈRES — Le père de Cé­dri­ka Pro­ven­cher, Mar­tin Pro­ven­cher, et Hen­ri Pro­ven­cher, le grand-père de la pe­tite dis­pa­rue puis as­sas­si­née en 2007, sont sou­la­gés d’ap­prendre que le jeune Lou­ka Fre­dette a été re­trou­vé sain et sauf. Le père de l’en­fant de six ans, Ugo Fre­dette, a été ar­rê­té en On­ta­rio par les po­li­ciers.

«C’est une belle nou­velle. C’est cer­tain que je suis sou­la­gé. Lors­qu’on parle d’un en­fant, ça vient tous nous cher­cher», lan­çait en fin d’après-mi­di le père de Cé­dri­ka Pro­ven­cher, Mar­tin Pro­ven­cher. «Ça ne change pas la donne pour nous, mais en­fin... un autre de re­trou­vé.»

«On ne pou­vait pas avoir de fin plus heu­reuse, au moins pour l’en­fant», af­firme Hen­ri Pro­ven­cher.

Les deux hommes sont convain­cus que la pu­bli­ca­tion ra­pide de l’alerte AM­BER et sa dif­fu­sion dans les mé­dias ain­si que sur les ré­seaux so­ciaux ont contri­bué à re­trou­ver l’en­fant. «Tous les ré­seaux so­ciaux, le tra­vail des mé­dias et des po­li­ciers font en­semble que ça donne des ré­sul­tats», es­time Mar­tin Pro­ven­cher.

«Il y a beau­coup de choses qui ont chan­gé, dont la ra­pi­di­té de l’in­for­ma­tion. La po­pu­la­tion, les mé­dias et les po­li­ciers ont tous un rôle à jouer. C’est un tra­vail d’équipe, car les pre­mières heures sont cru­ciales. C’est tel­le­ment une bonne nou­velle.»

Hen­ri Pro­ven­cher a ren­con­tré Ugo Fre­dette lorsque ce der­nier par­ti­ci­pait à la réa­li­sa­tion d’un do­cu­men­taire sur Cé­dri­ka. Alors que Fre­dette était en ca­vale, M. Pro­ven­cher a ten­té de le rai­son­ner en pu­bliant un cri du coeur du Fa­ce­book.

«On ne sait pas la re­cette mi­racle dans ces cir­cons­tances. On ne sait pas ce qui va tou­cher la per­sonne ou per­mettre de re­trou­ver l’en­fant. C’est l’en­semble de tout ça», pré­cise Hen­ri Pro­ven­cher.

«La po­pu­la­tion a aus­si bien ré­agi en dif­fu­sant l’in­for­ma­tion, en étant alerte et en don­nant de l’in­for­ma­tion à la po­lice. C’est l’en­semble de tout ça qui per­met de re­trou­ver l’en­fant ra­pi­de­ment.»

Ce­la dit, le fait que les po­li­ciers ont re­trou­vé sain et sauf le jeune Lou­ka n’éclipse pas le drame qui s’est pro­duit. La mère de l’en­fant, Vé­ro­nique Barbe, a été re­trou­vée sans vie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.