Ob­jec­tif car­bo­neu­tra­li­té pour le CECCE

Le Droit - - ACTUALITÉS - DA­NIEL LEBLANC dle­blanc@le­droit.com

Le Conseil des écoles ca­tho­liques du Centre-Est (CECCE) ca­resse l’am­bi­tion de de­ve­nir le tout pre­mier conseil sco­laire fran­co­phone en On­ta­rio à vi­ser la car­bo­neu­tra­li­té au sein de son parc im­mo­bi­lier en s’al­liant avec le géant Ameresco, spé­cia­liste en ma­tière d’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique et d’éner­gies re­nou­ve­lables.

L’en­tre­prise, éta­blie dans plu­sieurs pays du globe, in­ves­ti­ra afin d’amé­lio­rer les ins­tal­la­tions et ré­duire l’em­preinte écologique et les émis­sions de gaz à ef­fet de serre de la cin­quan­taine de bâ­ti­ments sco­laires du CECCE, qui couvre un ter­ri­toire de 33 000 km2 al­lant d’Ot­ta­wa à King­ston en pas­sant par Bro­ck­ville.

Se­lon la pré­si­dente du Conseil, Jo­hanne La­combe, le pro­jet per­met­tra d’avoir « des pra­tiques opé­ra­tion­nelles res­pon­sables, et co­hé­rentes avec les prin­cipes d’éco­ci­toyen­ne­té et sur­tout, de for­mer des citoyens en­ga­gés et éthiques qui ont une

vi­sion et un com­por­te­ment éco­res­pon­sables, qui font preuve de lea­der­ship dans les af­faires ci­viques et qui sont ani­més par un idéal de jus­tice so­ciale et d’équi­té ».

Pour at­teindre sa cible, le CECCE af­firme qu’il pour­sui­vra sa tran­si­tion vers des éner­gies vertes, li­mi­te­ra l’uti­li­sa­tion du gaz na­tu­rel et autres éner­gies fos­siles pour ses bâ­ti­ments et dé­ve­lop­pe­ra de nou­velles sources de pro­duc­tion d’éner­gie re­nou­ve­lable. Il ac­cé­lé­re­ra le pas dans l’ins­tal­la­tion de tech­no­lo­gies vertes comme des pan­neaux so­laires, de lu­mières DEL, de sys­tèmes de ven­ti­la­tion haute ef­fi­ca­ci­té et de sys­tèmes géo­ther­miques.

Le conseil sco­laire af­firme que l’in­ves­tis­se­ment fi­nan­cier dans ce pro­jet, qua­li­fié d’am­bi­tieux, mais réa­li­sable, est pour l’ins­tant in­dé­ter­mi­né. La phase d’éva­lua­tion des be­soins est en cours, ques­tion d’éta­blir les me­sures d’ef­fi­ca­ci­té éner­gé­tique ain­si que les équi­pe­ments ac­tuels à rem­pla­cer.

En re­tour, Ameresco ven­dra à l’or­ga­ni­sa­tion l’élec­tri­ci­té pro­duite par ses ac­tifs à un taux fixe par kWh pour une pé­riode pré­dé­ter­mi­née. Le CECCE dis­po­se­ra donc d’un coût éner­gé­tique stable sur toute la pé­riode visée par le rem­bour­se­ment des in­ves­tis­se­ments, sans comp­ter qu’il se­ra exemp­té de la taxe pro­vin­ciale sur le car­bone.

Pour la pre­mière phase du pro­jet, le siège so­cial du CECCE et neuf écoles où la consom­ma­tion d’éner­gie est par­mi les plus éle­vées ont été iden­ti­fiés. Il s’agit entre autres des écoles se­con­daires ca­tho­liques Fran­co-Ci­té, Béa­trice-Des­loges, Gar­neau, Sa­muel-Ge­nest et Min­to. Les écoles élé­men­taires St-Fran­çoisd’As­sise, J.-L.-Cou­roux, Ber­nardG­rand­maître et Édouard-Bond com­plètent la liste.

Af­fir­mant que 36 de ses 56 écoles ont re­çu une cer­ti­fi­ca­tion en­vi­ron­ne­men­tale de l’On­ta­rio pour leur en­ga­ge­ment à ré­duire l’em­preinte écologique, le CECCE se vante d’avoir ré­duit les émis­sions de gaz à ef­fet de serre de 600 tonnes mé­triques en quatre ans grâce à ses ini­tia­tives, soit l’équi­valent de re­ti­rer 110 vé­hi­cules du ré­seau rou­tier.

— ETIENNE RANGER, LE DROIT

Re­jean Si­rois, di­rec­teur de l’école Se­con­daire Ber­nard Grand­maitre, et Jo­hanne La­combe, pré­si­dente du CECCE.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.