Un lieu ma­gique où vivre

Le Droit - - ACTUALITÉS -

En­tou­rée de col­lines, de fo­rêts et de champs, si­tuée sur la rive nord de la ri­vière des Ou­taouais et à la croi­sée des che­mins entre Mon­tréal, Ot­ta­wa et Mont-Trem­blant, Mon­te­bel­lo vous ac­cueille avec ses pay­sages ma­gni­fiques et sa ri­chesse his­to­rique et pa­tri­mo­niale. Re­con­nue pour son hô­tel Fair­mont le Château Mon­te­bel­lo, le ma­noir Louis-Jo­seph Pa­pi­neau et ses ac­ti­vi­tés ori­gi­nales, c’est une des­ti­na­tion quatre sai­sons de re­nom­mée mon­diale. La mon­tagne du golf main­te­nant ac­ces­sible Le Mont Wes­cott est si­tué à moins d’un ki­lo­mètre du coeur du vil­lage de Mon­te­bel­lo. Il borde le ter­rain de golf Fair­mont Le Château Mon­te­bel­lo, d’où son nom plus cou­rant, la mon­tagne du golf. Au dé­but du siècle der­nier, à l’époque où le Sei­gnio­ry Club connais­sait ses heures de gloire, ses membres pou­vaient ache­ter des ter­rains et ha­bi­ter la mon­tagne. Entre 1930 et 1932, 22 construc­tions – qui de­vaient obli­ga­toi­re­ment être en bois rond, dans le style du Château Mon­te­bel­lo – ont vu le jour. Ces ha­bi­ta­tions, bien que très confor­tables pour l’époque, étaient connues sous le nom de « ca­bines. » Elles por­taient des noms uniques don­nés par le pro­prié­taire, en lieu et place d’une adresse ci­vique. Des pan­neaux in­di­ca­teurs aux noms évo­ca­teurs de ces ca­bines existent en­core au­jourd’hui. Toutes les de­meures sur la mon­tagne étaient as­su­jet­ties aux normes de construc­tion et d’es­thé­tique de l’époque : bois rond ex­clu­si­ve­ment jus­qu’en 1940. Mais tout ce­la est en train de s’as­sou­plir – pour le grand plai­sir des fu­turs pro­prié­taires qui pour­ront ache­ter des ter­rains sur la mon­tagne et y construire leur nid, se­lon leurs be­soins et au goût du jour. D’ailleurs, des ter­rains sont ac­tuel­le­ment en vente à ceux qui vou­dront bien s’ins­tal­ler sur cette mon­tagne his­to­rique. Ter­rains à vendre à Mon­te­bel­lo Vi­vez en mon­tagne dans un lieu his­to­rique La mon­tagne du golf de Mon­te­bel­lo compte de ma­gni­fiques ter­rains à vendre. Pour­quoi ne pas en pro­fi­ter? Les avan­tages sont nom­breux. Vi­vez en toute quié­tude, dans un écrin de ver­dure aux vues à cou­per le souffle. Les prix com­mencent à 44 000 $ et les ter­rains qui me­surent au mi­ni­mum 20 000 pieds car­rés sont prêts pour la construc­tion. D’ailleurs, cer­tains ont même dé­jà les ser­vices d’eau et tous sont ac­ces­sibles par la route. À 60 ou 90 mi­nutes de la Ca­pi­tale du Ca­na­da, de Mon­tréal et du Mont-Trem­blant, c’est un lieu idéal pour une re­traite bien mé­ri­tée ou en­core une vie à flanc de mon­tagne loin de l’agi­ta­tion des villes. Golf, marche, na­vi­ga­tion de plai­sance sur la ri­vière des Ou­taouais, ran­don­nées et ski… Tout est pos­sible à peu de dis­tance. De plus, vous pro­fi­te­rez des ser­vices de la mu­ni­ci­pa­li­té de Mon­te­bel­lo et du Fair­mont Le Château Mon­te­bel­lo. Pre­nez vos marches de san­té à l’ombre du ma­noir Louis-Jo­seph Pa­pi­neau et goû­tez à tous les charmes d’une cer­taine époque du dé­but du siècle, main­te­nant of­ferts à une sauce ré­so­lu­ment mo­derne et confor­table. Re­con­nu pour son his­toire fas­ci­nante, le club de golf du Fair­mont Le Château Mon­te­bel­lo est ré­pu­té de nos jours pour son par­cours exi­geant. Des­si­né par Stan­ley Thomp­son en 1929, ce par­cours a ap­par­te­nu jus­qu’en 1970 au pres­ti­gieux club pri­vé le Sei­gnio­ry Club et fait en­core au­jourd’hui, par­tie des meilleurs par­cours de golf au Qué­bec. De­puis 2000, le club de golf du Fair­mont Le Château Mon­te­bel­lo est éga­le­ment ins­crit au Pro­gramme co­opé­ra­tif des sanc­tuaires Au­du­bon. Pour plus d’in­for­ma­tion : Be­noit Millette, cour­tier im­mo­bi­lier Royal Le­page, 819 431-1822 ou vi­si­tez www.royal­le­page.ca.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.