La juste part d’im­pôts

Le Droit - - ACTUALITÉS -

Le gou­ver­ne­ment Tru­deau veut ré­for­mer les im­pôts pour que cha­cun paye sa juste part. L’idée est louable, mais à condi­tion que ce­la crée une réelle équi­té. On ne peut pas fixer des règles sim­plistes ba­sées uni­que­ment sur les re­ve­nus. On ne peut trai­ter de la même fa­çon un di­ri­geant d’une grosse so­cié­té, joui­ra d’une plan­tu­reuse pen­sion et de stock-options, et un mé­de­cin spé­cia­liste, qui a étu­dié pen­dant 14 ans avec de faibles re­ve­nus, qui doit sup­por­ter les frais de sa cli­nique, et qui ne bé­né­fi­cie d’au­cun ré­gime de re­traite.

Si on veut être équi­table, et même s’ils ont ac­tuel­le­ment les mêmes re­ve­nus bruts, le mé­de­cin doit être moins taxé. Si­non, le risque que nos meilleurs spé­cia­listes s’ex­pa­trient, et le temps d’at­tente pour en consul­ter un, qui est dé­jà beau­coup trop long, s’ac­croî­tra. Ce n’est cer­tai­ne­ment pas ce­la que le gou­ver­ne­ment veut, mais il de­vrait être plus clair sur ses in­ten­tions.

Ro­land Ma­dou, Ot­ta­wa

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.