Tru­deau s’en lave les mains, dé­nonce le Bloc

Le Droit - - ACTUALITÉS - LIA LÉVESQUE

— Le Bloc qué­bé­cois ajoute sa voix à ceux qui de­mandent au gou­ver­ne­ment Tru­deau de lais­ser plus de temps aux pro­vinces pour s’ajus­ter à la légalisation du cannabis, pré­vue le 1er juillet. À l’heure ac­tuelle, il fonce tête bais­sée sans se sou­cier des ré­per­cus­sions sur les pro­vinces, dé­nonce la chef blo­quiste Mar­tine Ouel­let.

De­puis que le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral a an­non­cé cette légalisation l’an pro­chain, les pro­vinces sont aux prises avec les ré­per­cus­sions qu’elles de­vront gé­rer, en ma­tière de san­té pu­blique, de lieux de vente, d’en­ca­dre­ment dans les mi­lieux de tra­vail, de l’âge pour la consom­ma­tion lé­gale, et autres.

En­core ré­cem­ment, des mé­de­cins, des corps po­li­ciers et le mi­nistre qué­bé­cois de la San­té et des Ser­vices so­ciaux, Gaé­tan Bar­rette, ex­po­saient dif­fé­rentes pro­blé­ma­tiques re­liées à la légalisation du cannabis. «So­cia­le­ment, ça va trop vite», a lan­cé plus tôt cette semaine le mi­nistre Bar­rette, re­pro­chant au gou­ver­ne­ment fé­dé­ral de vou­loir se dé­bar­ras­ser du pro­blème avant les élections.

«C’est la moindre des choses qu’il donne le temps pour que les gens puissent faire les choses cor­rec­te­ment. On le voit que c’est im­pro­vi­sé, que c’est pré­ci­pi­té. Ils ne savent pas où ils s’en vont», a dé­non­cé la chef blo­quiste.

«Le gou­ver­ne­ment Tru­deau, lui, s’en lave les mains» des coûts que ce­la en­gen­dre­ra pour les pro­vinces en ma­tière de san­té, «en au­tant que mon 1er juillet soit res­pec­té», af­firme-t-elle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.