Un lien hy­per­loop est en­vi­sa­gé

Le Droit - - AFFAIRES -

MON­TRÉAL — Le cou­loir entre Mon­tréal et To­ron­to compte par­mi les can­di­dats les plus sé­rieux à l’im­plan­ta­tion d’un sys­tème hy­per­loop qui abais­se­rait de cinq heures à 39 mi­nutes le temps de voyage entre les deux mé­tro­poles.

Ce tra­jet est le seul can­di­dat ca­na­dien re­te­nu par­mi les dix pro­po­si­tions in­ter­na­tio­nales pré­sen­tées à la firme amé­ri­caine Hy­per­loop One. Sa via­bi­li­té com­mer­ciale se­ra main­te­nant étu­diée.

L’hy­per­loop est une tech­no­lo­gie mise de l’avant par l’homme d’af­faires et in­ven­teur ca­na­do-amé­ri­cain Elon Musk — le fon­da­teur de com­pa­gnies comme Tes­la, Pay­pal et Space X. Des cap­sules pla­cées à l’in­té­rieur d’un long cy­lindre à faible pres­sion se­raient pro­pul­sées par élec­tri­ci­té et ma­gné­tisme à des vi­tesses com­pa­rables à celle d’un avion de ligne.

Le lien Mon­tréal-To­ron­to a été pro­po­sé par la branche ca­na­dienne du géant amé­ri­cain de l’in­gé­nie­rie AECOM, et com­pren­drait un ar­rêt à Ot­ta­wa ; le dé­pla­ce­ment entre To­ron­to et Ot­ta­wa pren­drait 27 mi­nutes, et ce­lui entre Ot­ta­wa et Mon­tréal 12 mi­nutes.

Dans un deuxième temps, le lien se­rait pro­lon­gé vers l’ouest, vers Dé­troit, et vers l’est, vers Buf­fa­lo, Chi­ca­go, New York et Bos­ton.

La pro­po­si­tion sou­ligne qu’un lien entre les ports du Ca­na­da et un ré­seau bien dé­ve­lop­pé per­met­trait de li­vrer les mar­chan­dises en seule­ment quelques heures, au lieu de quelques jours.

—JOHN LOCHER, AP

L’hy­per­loop est une tech­no­lo­gie mise de l’avant par l’homme d’af­faires et in­ven­teur ca­na­do-amé­ri­cain Elon Musk.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.