Equi­fax sous en­quête

Le Droit - - CARRIÈRES -

Le Commissariat à la pro­tec­tion de la vie privée du Ca­na­da a ou­vert une en­quête sur la vio­la­tion mas­sive de don­nées in­for­ma­tiques com­mise chez Equi­fax, à la suite de nom­breuses plaintes et de di­zaines d’ap­pels de Ca­na­diens in­quiets pour leurs ren­sei­gne­ments per­son­nels.

Se­lon le commissariat, la so­cié­té de sur­veillance du cré­dit s’est en­ga­gée à com­mu­ni­quer par écrit aus­si­tôt que pos­sible avec tous les Ca­na­diens qui sont tou­chés par cette faille de sé­cu­ri­té. Equi­fax ne pré­vien­dra tou­te­fois pas ces consom­ma­teurs par té­lé­phone.

Equi­fax a an­non­cé la semaine der­nière qu’elle avait été vic­time d’une cy­be­rat­taque mas­sive qui a pu com­pro­mettre les ren­sei­gne­ments per­son­nels de 143 mil­lions d’Amé­ri­cains et d’un cer­tain nombre « li­mi­té » de ré­si­dants ca­na­diens et bri­tan­niques. Le géant amé­ri­cain n’a ce­pen­dant pas pré­ci­sé le nombre de consom­ma­teurs ca­na­diens qui ont été tou­chés.

Les pré­po­sés de son centre d’ap­pels ré­pondent aux consom­ma­teurs in­quiets que seuls les Ca­na­diens qui ont un dos­sier de cré­dit aux États-Unis ont pu être tou­chés par la cy­be­rat­taque. Le Commissariat à la pro­tec­tion de la vie privée veut tou­te­fois s’as­su­rer que c’est bien le cas.

L’agence fé­dé­rale a aus­si in­di­qué qu’Equi­fax of­fri­ra des ser­vices gra­tuits aux Ca­na­diens qui ont été af­fec­tés par la faille de sé­cu­ri­té.

Des consom­ma­teurs ca­na­diens craignent d’être trai­tés en pa­rents pauvres dans cette af­faire — l’une des plus graves vio­la­tions de don­nées à ca­rac­tère per­son­nel ja­mais com­mises dans le monde. De­puis l’an­nonce de cette cy­be­rat­taque, l’en­tre­prise est en ef­fet de­meu­rée plu­tôt dis­crète quant au nombre de Ca­na­diens qui ont été tou­chés par la faille. Equi­fax n’a pas ré­pon­du à nos de­mandes d’en­tre­vue.

La com­pa­gnie a par ailleurs an­non­cé ven­dre­di que ses sys­tèmes au Royaume-Uni n’avaient pas été af­fec­tés. Pour­tant, des ren­sei­gne­ments per­son­nels de près de 400 000 consom­ma­teurs bri­tan­niques au­raient été com­pro­mis au moins en par­tie. Equi­fax offre d’ailleurs des ser­vices de pro­tec­tion de l’iden­ti­té aux consom­ma­teurs bri­tan­niques tou­chés, comme elle l’a fait pour ses clients amé­ri­cains.

La com­pa­gnie es­time que le vol a été com­mis grâce à une faille de lo­gi­ciel qui au­rait pu être ré­pa­rée bien avant.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.