Ap­prendre à mieux com­mu­ni­quer

Le Droit - - TEXTE PUBLICITAIRE -

C’est quelque chose que nous fai­sons tous les jours, des cen­taines, même des mil­liers de fois par jour : com­mu­ni­quer avec les autres.

Que ce soit par té­lé­phone, par écrit ou en per­sonne, nous es­pé­rons pas­ser ef­fi­ca­ce­ment notre mes­sage et es­pé­rons bien com­prendre le mes­sage de l’autre. Ce­pen­dant, il ar­rive sou­vent que notre mes­sage soit in­com­pris, dé­for­mé ou tout sim­ple­ment igno­ré. Et la même chose peut se pro­duire quand c’est à notre tour d’être l’au­di­teur. Tout ce­ci est sou­vent cau­sé par des obs­tacles à la com­mu­ni­ca­tion.

Voi­ci quelques-unes de ces en­traves re­trou­vées com­mu­né­ment lors de nos échanges avec les autres.

• L’uti­li­sa­tion du jar­gon : les termes com­pli­qués, non fa­mi­liers ou tech­niques peuvent com­pli­quer et même en­tra­ver une bonne com­mu­ni­ca­tion.

• Les bar­rières émo­tion­nelles et

ta­boues : cer­taines per­sonnes ont de la dif­fi­cul­té à ex­pri­mer leurs émo­tions tan­dis que cer­tains su­jets de­meurent hors li­mites ou ta­bous.

• La perte d’at­ten­tion ou d’in­té­rêt : lorsque le su­jet ou la dis­cus­sion n’a au­cun in­té­rêt pour votre in­ter­lo­cu­teur.

• La dif­fé­rence d’opi­nion ou de

point de vue : plu­sieurs per­sonnes ont beau­coup de dif­fi­cul­té à trai­ter avec quel­qu’un dont l’opi­nion est contraire.

• Les han­di­caps phy­siques : tels les dé­fauts d’élo­cu­tion, les troubles de la pa­role et les dif­fi­cul­tés au­di­tives. • Les bar­rières phy­siques à la com­mu­ni­ca­tion non ver­bale : telle l’in­ca­pa­ci­té de voir les si­gnaux non ver­baux, les gestes et le lan­gage cor­po­rel.

• Les dif­fé­rences lin­guis­tiques :

in­cluent les dif­fé­rents jar­gons et ac­cents ré­gio­naux.

• Les at­tentes et pré­ju­gés : qui mènent à de fausses hy­po­thèses ou à des sté­réo­types. Les gens sou­vent en­tendent ce qu’ils s’at­tendent à en­tendre et non ce qui a été dit, ce qui porte à ti­rer des conclu­sions er­ro­nées.

• Les dif­fé­rences cultu­relles :

les normes d’échanges peuvent va­rier consi­dé­ra­ble­ment d’une culture à l’autre, in­cluant la fa­çon d’ex­pri­mer ses émo­tions. Par exemple, l’idée d’un es­pace per­son­nel, de sa bulle, va­rie entre les cultures et se­lon dif­fé­rentes situations so­ciales.

• Une forme né­ga­tive : porte à confu­sion puis­qu’elle ex­plique ce qu’il ne faut pas faire au lieu de par­ler de ce qu’il doit être fait.

Dans la chro­nique de mer­cre­di pro­chain, ap­pre­nez comment vaincre les obs­tacles à la com­mu­ni­ca­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.