Pa­na­rin, mo­teur des Blue Ja­ckets

Le Droit - - SPORTS - MITCH STACY

COLUMBUS, Ohio — Ar­te­mi Pa­na­rin, des Blue Ja­ckets, ré­pond mer­veilleu­se­ment aux at­tentes de­puis son ac­qui­si­tion de Chi­ca­go l’été der­nier. Il est un franc-ti­reur re­dou­table et un ha­bile pas­seur. Un mar­queur des grandes oc­ca­sions, qui élève le ni­veau de jeu de ses co­équi­piers.

Et qui peut ame­ner son club loin en sé­ries, es­pèrent les Ja­ckets.

Le Russe de 26 ans a épa­té avec un but et quatre passes lors des deux gains à Wa­shing­ton, ai­dant Columbus à ren­trer à la mai­son en avance 2-0, au pre­mier tour. Les hos­ti­li­tés re­prennent mar­di soir, au Na­tion­wide Are­na.

Pa­na­rin a fait mouche en pro­lon­ga­tion en le­ver de ri­deau, jeudi. Di­manche, il a été com­plice d’un but éga­li­sa­teur et de ce­lui pla­çant Columbus en avance 4-3, avant le but tar­dif de T.J. Oshie, des Ca­pi­tals. Matt Cal­vert a tou­te­fois fait ga­gner les Blue Ja­ckets en pro­lon­ga­tion.

Jeudi, il a échap­pé au dé­fen­seur Di­mi­try Or­lov et, les poi­gnets ra­pides comme l’éclair, il a bat­tu Phi­lipp Gru­bauer avec un tir sec, au-des­sus de l’épaule gauche.

«Très peu de joueurs peuvent mar­quer comme il l’a fait sur ce jeu-là», a dit l’en­traî­neur des Ca­pi­tals, Bar­ry Trotz.

«Il peut se créer une oc­ca­sion à par­tir de rien, ajoute Or­lov. Il est fluide à ce point-là.»

Pa­na­rin a beau­coup ai­dé les Blue Ja­ckets à se qua­li­fier en sé­ries, me­nant le club, et de loin, avec 27 buts et 82 points – la sai­son la plus pro­duc­tive de l’his­toire de l’équipe, pour les points. Il a aus­si mon­tré le meilleur dif­fé­ren­tiel de sa car­rière, plus 23.

Pa­na­rin a pas­sé ses deux pre­mières sai­sons dans la LNH avec les Black­hawks, jouant dans l’ombre de Pa­trick Kane.

«Il m’a sou­vent ai­dé à mar­quer avec ses passes, a dit Pa­na­rin. Mais en même temps, j’en vou­lais plus. Je vou­lais avoir plus d’im­pact sur le ré­sul­tat d’un match. Ici, j’ai trou­vé ce que je cher­chais.»

Re­crue de l’an­née pour 201516, Pa­na­rin a été ac­quis des Black­hawks en juin der­nier avec l’at­ta­quant Ty­ler Motte, en re­tour de l’at­ta­quant Bran­don Saad et du gar­dien An­ton Fors­berg.

«Je me suis in­quié­té pen­dant quelques jours, a dit Pa­na­rin. Mais je me suis cal­mé en réa­li­sant que c’était une bonne chose. J’ai com­pris que j’al­lais m’épa­nouir ici. Le plus im­por­tant pour moi n’est pas l’ar­gent, c’est tout l’as­pect ho­ckey.»

Et son jeu dé­teint sur ses com­pa­gnons de trio, Pierre-Luc Du­bois et Cam At­kin­son. Du­bois a four­ni 20 buts et 48 points en sai­son ré­gu­lière, de­ve­nant la re­crue la plus pro­duc­tive dans l’his­toire de l’équipe. At­kin­son a mar­qué deux fois di­manche, après 11 buts et 17 points à ses 12 matches pré­cé­dents.

Pa­na­rin em­poche six mil­lions $ par an­née, et son contrat se ter­mine après la sai­son 201819. Il en­cais­se­rait beau­coup plus si les Ja­ckets dé­ci­daient de le gar­der.

«Ar­te­mi peut vous don­ner la vic­toire avec un jeu ex­cep­tion­nel, a dit l’en­traî­neur des Blue Ja­ckets, John Tor­to­rel­la. Pour al­ler au-de­là d’un cer­tain point en sé­ries, vous de­vez avoir des gars qui se dé­marquent avec leur dy­na­misme. Ce n’est pas quelque chose d’en­sei­gné: ils voient une op­por­tu­ni­té et la conver­tisse.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.