Ot­ta­wa veut 10 nou­veaux po­li­ciers pour lut­ter contre la vio­lence ar­mée

Le Droit - - ACTUALITÉS - SYL­VIE BRANCH, LE DROIT

Le maire d’Ot­ta­wa sou­haite pro­cé­der à l’em­bauche de 10 nou­veaux agents de po­lice d’ici la fin de l’an­née afin de ré­pondre à la hausse de la vio­lence ar­mée dans la ca­pi­tale.

«Nous avons de grands dé­fis main­te­nant avec la vio­lence dans la ville. Pour moi, c’est une prio­ri­té la sé­cu­ri­té pu­blique. Beau­coup de grandes villes ont le même pro­blème», constate le maire Jim Wat­son qui a pré­sen­té un avis de mo­tion de­vant les membres du con­seil mu­ni­ci­pal mer­cre­di.

Le chef de po­lice, Charles Bor­de­leau, a fait la de­mande au maire d’ac­croître l’ef­fec­tif po­li­cier dès le mois d’octobre. Il pré­sen­te­ra un rap­port à la Com­mis­sion des ser­vices po­li­ciers d’ici la fin du mois de juin.

Le bud­get ad­di­tion­nel pré­vu pour cet ajout est de 660000 $.

Le gou­ver­ne­ment fé­dé­ral a an­non­cé l’an der­nier qu’il in­ves­ti­rait 327,6 mil­lions $ sur cinq ans en plus de 100 mil­lions $ par an­née pour sou­te­nir les ini­tia­tives vi­sant à ré­duire les crimes com­mis à l’aide d’une arme à feu et les ac­ti­vi­tés de gangs de rue.

Tou­te­fois, les fonds du fé­dé­ral ne se­ront pas dis­po­nibles avant avril 2019. Mal­gré tout, le SPO croit qu’il est né­ces­saire d’agir ra­pi­de­ment en em­bau­chant les 10 agents dès cette an­née.

Ces nou­veaux agents se­ront af­fec­tés à la lutte contre la vio­lence ar­mée. Ils mè­ne­ront, entre autres, des en­quêtes sur les fu­sillades en plus de me­ner des en­quêtes se­crètes au­près de groupes im­pli­qués dans les fu­sillades.

Au cours du pré­sent man­dat, la Ville d’Ot­ta­wa a em­bau­ché 75 agents de po­lice sup­plé­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.