Des dé­pu­tés d’ac­cord avec Scheer

Le Droit - - ACTUALITÉS -

Les conser­va­teurs serrent les rangs der­rière An­drew Scheer, qui a éjec­té Maxime Ber­nier du ca­bi­net fan­tôme, mar­di. Le chef qui l’a ex­pul­sé n’a pas vou­lu s’étendre sur les mo­tifs der­rière cette dé­ci­sion — et le dé­pu­té pu­ni, lui, a dé­fen­du sa loyau­té re­mise en doute, mer­cre­di.

« Je ne fais pas de com­men­taires sur les en­jeux de notre cau­cus, la ges­tion in­terne », a-t-il dit après avoir se­mé la plu­part des jour­na­listes qui l’avaient sui­vi dans les cou­loirs du par­le­ment, mer­cre­di. Le chef sor­tait de la réunion du cau­cus, et il a re­fu­sé de s’ar­rê­ter pour ré­pondre aux ques­tions.

« Mais je peux vous dire que je pense que c’est es­sen­tiel que quand un mi­nistre de notre ca­bi­net fan­tôme prend des en­ga­ge­ments, qu’il les res­pecte », a pour­sui­vi le lea­der conser­va­teur.

Le dé­pu­té Ber­nier a été dé­pouillé de ses fonc­tions au sein du ca­bi­net fan­tôme pour avoir pu­blié sur son site in­ter­net un cha­pitre d’un livre à pa­raître dans le­quel il ré­itère sa po­si­tion sur la né­ces­si­té d’abo­lir la ges­tion de l’offre pour les pro­duits lai­tiers, les oeufs et la vo­laille.

Son col­lègue Erin O’Toole a fait va­loir que le Beau­ce­ron avait ain­si rom­pu une pro­messe qu’il avait faite à ses col­lègues du cau­cus. Ce fai­sant, il ne s’est pas com­por­té en joueur d’équipe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.