Des pou­mons in­fec­tés par l’hé­pa­tite C trans­plan­tés avec suc­cès

Le Droit - - ACTUALITÉS -

TO­RON­TO — Des mé­de­cins de To­ron­to ont trans­plan­té avec suc­cès les pou­mons de don­neurs dé­cé­dés de l’hé­pa­tite C à des pa­tients ayant be­soin de ces or­ganes vi­taux.

La trans­plan­ta­tion a été sui­vie d’un trai­te­ment pour les em­pê­cher d’être in­fec­tés par ce vi­rus ca­pable de dé­truire le foie.

De­puis oc­tobre, des chi­rur­giens de l’Hô­pi­tal gé­né­ral de To­ron­to ont ef­fec­tué des greffes chez 11 pa­tients dans le cadre d’une étude ex­pé­ri­men­tale vi­sant à éva­luer l’in­no­cui­té de l’uti­li­sa­tion de pou­mons pro­ve­nant de don­neurs in­fec­tés par l’hé­pa­tite C - une idée jus­qu’alors in­dé­fen­dable.

En ef­fet, les an­ti­vi­raux peuvent gué­rir la ma­la­die chez 98 pour cent des per­sonnes in­fec­tées par le vi­rus de l’hé­pa­tite C. La ma­la­die touche en­vi­ron 250 000 Ca­na­diens, dont en­vi­ron 40 à 70 % ne savent pas qu’ils sont por­teurs du vi­rus trans­mis par le sang.

Ces trans­plan­ta­tions sont ren­dues pos­sibles par l’uti­li­sa­tion d’un dis­po­si­tif en forme de dôme connu sous le nom de sys­tème de per­fu­sion pul­mo­naire ex vi­vo, ou EVLP, mis au point par la firme TGH en 2008. Les pou­mons des don­neurs baignent dans une so­lu­tion spéciale pen­dant six heures, ce qui per­met aux mé­de­cins d’éva­luer leur condi­tion et de dé­ter­mi­ner s’ils sont aptes à être trans­plan­tés.

Dans le cas des don­neurs in­fec­tés par l’hé­pa­tite C, la per­fu­sion éli­mine des pou­mons en­vi­ron 85 pour cent du sang ré­si­duel qui est por­teur du vi­rus.

Dans les deux à quatre se­maines sui­vant la greffe, les re­ce­veurs su­bissent un test de dé­pis­tage de l’hé­pa­tite C et com­mencent un trai­te­ment an­ti­vi­ral de 12 se­maines pour pré­ve­nir l’in­fec­tion du foie, où le vi­rus s’ins­talle na­tu­rel­le­ment. Au fil du temps — sou­vent des dé­cen­nies —, l’in­flam­ma­tion cau­sée par le vi­rus peut en­traî­ner une cir­rhose sé­vère ou un can­cer du foie.

Jus­qu’à pré­sent, huit pa­tients trans­plan­tés ont ter­mi­né le trai­te­ment de l’hé­pa­tite C et sont main­te­nant exempts de vi­rus; deux re­çoivent en­core les mé­di­ca­ments; et un doit en­core re­ce­voir le mé­di­ca­ment.

Au Ca­na­da, plus de 240 pa­tients at­ten­daient une greffe de pou­mon en 2016.

En­vi­ron une per­sonne sur cinq ins­crite sur la liste d’at­tente est morte parce qu’il n’y avait pas as­sez d’or­ganes de don­neurs.

Les ré­sul­tats de l’étude de­vaient être dis­cu­tés à l’oc­ca­sion du Som­met mon­dial sur l’hé­pa­tite, un ras­sem­ble­ment de cli­ni­ciens et de cher­cheurs in­ter­na­tio­naux qui dé­bu­tait jeu­di à To­ron­to.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.