POUR UNE BONNE ALI­MEN­TA­TION

Le Franco - - LA UNE - PAR SABINE VERZIER

Le pro­gramme de nu­tri­tion est mis à l’hon­neur à l’école la Mo­saïque avec la vi­site de la se­cré­taire par­le­men­taire du Mi­nis­tère de l’Édu­ca­tion An­nie McKi­trick, le 18 jan­vier der­nier. Cette vi­site a vou­lu sou­li­gner l’im­por­tance d’une ali­men­ta­tion va­riée et bonne pour la san­té dès le plus jeune âge dans les écoles en Al­ber­ta.

L’école de la Mo­saïque suit un ob­jec­tif bien pré­cis avec son pro­gramme de nu­tri­tion. « Pré­sen­té de­puis sep­tembre 2017, le pro­gramme de nu­tri­tion est sub­ven­tion­né par Al­ber­ta School Nu­tri­tion Pro­gramme », confit Diane Pa­quette, di­rec­trice de l’école la Mo­saïque. « On cherche des lé­gumes qu’ils connaissent moins pour leur faire goû­ter et pour dé­ve­lop­per leur connais­sance du goût », ex­plique-t-elle. En­vi­ron 200 élèves sont ins­crits à ce pro­gramme de nu­tri­tion. En plus de pe­tits dé­jeu­ners sub­stan­tiels pro­po­sés plu­sieurs jours par se­maine, s’ajoutent des re­pas du mi­di où les élèves ont l’op­por­tu­ni­té de goû­ter des ali­ments va­riés. L’école a ain­si pu en­ga­ger une nu­tri­tion­niste, su­per­vi­sant les re­pas et s’as­sure qu’ils contiennent cha­cun des 4 groupes ali­men­taires.

UNE PRÉ­SEN­TA­TION DU PRO­JET

Na­ta­lie Ross, vi­ce­pré­si­dente de Fran­coSud, ex­plique que le pro­gramme de nu­tri­tion s’ajoute à quatre pro­grammes exis­tant dé­jà dans les écoles en Al­ber­ta. La sub­ven­tion re­çue pour l’an­née 2017 aide gran­de­ment les écoles à of­frir en­core plus de dé­jeu­ners. An­nie McKi­trick a eu l’oc­ca­sion de vi­si­ter l’école la Mo­saïque afin de dé­cou­vrir com­ment le pro­gramme était mis en place. Pour­quoi un tel in­té­rêt ? « Le mi­nistre et le gou­ver­ne­ment pensent que les élèves étu­dient mieux s’ils n’ont pas faim ou ont man­gé une nour­ri­ture équi­li­brée qui ré­pond à leur be­soin », ex­plique-t-elle. Après une pré­sen­ta­tion de l’école et des classes, la se­cré­taire par­le­men­taire a été im­pres­sion­née du dé­rou­le­ment du dé­jeu­ner. Cu­rieuse de sa­voir ce que les élèves en pen­saient, elle a pu in­ter­agir avec eux du­rant leur pause re­pas. « Les élèves sont in­ves­tis dans le pro­gramme. Ce ne sont pas seule­ment les re­pas, mais aus­si les dé­chets et le re­cy­clage du plas­tique qui sont abor­dés. C’est in­té­res­sant que la nu­tri­tion soit in­cor­po­rée avec la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment », confi­telle.

UN BI­LAN PO­SI­TIF POUR LA COM­MU­NAU­TÉ FRAN­CO­PHONE

Le pro­gramme de nu­tri­tion, dont quatre écoles du Fran­coSud y par­ti­cipent, semble être un suc­cès dans la com­mu­nau­té fran­co­phone. Bien que son fu­tur dé­ve­lop­pe­ment soit lié au fi­nan­ce­ment dis­po­nible, Na­ta­lie Ross dé­clare, « on peut voir qu’avec l’aug­men­ta­tion du fi­nan­ce­ment, nous ai­dons plu­sieurs fa­milles et nous vou­lons cher­cher à dé­ve­lop­per ça ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.