UNE NOU­VELLE VI­SION

Le Franco - - EDMONTON - PAR FUAT SEKER

L’édi­tion 2018 du Fo­rum com­mu­nau­taire, pro­po­sée par l’As­so­cia­tion ca­na­dien­ne­fran­çaise de l’Al­ber­ta (ACFA), a eu lieu sa­me­di 26 mai à la Ci­té fran­co­phone d’Ed­mon­ton. Le thème de cette an­née, « Ou­vrons plus grand… équi­té, di­ver­si­té, com­mu­nau­té », a in­ci­té les res­pon­sables d’une qua­ran­taine d’or­ga­nismes fran­co­phones à s’im­pli­quer pour un ob­jec­tif clai­re­ment af­fi­ché : re­dé­fi­nir le cadre stra­té­gique de la fran­co­pho­nie al­ber­taine.

« Avant, il n’y avait tout sim­ple­ment pas de cadre stra­té­gique, et au­jourd’hui notre mis­sion est grande puis­qu’il va fal­loir dé­ve­lop­per un cadre concep­tuel qui va en­ca­drer l’ac­tion de tous les or­ga­nismes de la com­mu­nau­té », a dé­cla­ré Marc Ar­nal, pré­sident de l’ACFA. Avec cette an­nonce, le chef de file a plan­té le dé­cor : « Nous irons au-de­là des dé­fi­ni­tions ha­bi­tuelles de la com­mu­nau­té pour agir sur d’autres ter­rains, avec d’autres al­liés », a-t-il pour­sui­vi. Très at­ten­tive, l’as­sem­blée a bien com­pris qu’une nou­velle page était en train de s’écrire pour la com­mu­nau­té fran­co­phone de l’Al­ber­ta.

UNE JOUR­NÉE DE CONCER­TA­TION

Coa­ni­mée par Hé­lène Guille­mette, ges­tion­naire en stra­té­gies com­mu­nau­taires et liai­son gou­ver­ne­men­tale à l’ACFA, et Pa­trice Gau­thier, con­sul­tant, la soi­rée a os­cil­lé entre am­biance stu­dieuse et cha­leu­reuse. L’ef­fort, lui, est res­té col­lec­tif et col­la­bo­ra­tif tout au long de la jour­née. Les par­ti­ci­pants n’étaient pas sim­ple­ment des spec­ta­teurs mais de vrais ac­teurs du pro­ces­sus de ré­flexion. Avec des ate­liers comme « Des­si­nons le spectre iden­ti­taire », « La fran­co­pho­nie en ques­tions », ou les tables rondes, la jour­née a été in­ter­ac­tive, lais­sant à cha­cun la pos­si­bi­li­té de s’ex­pri­mer. « Cette jour­née est très utile ! Elle va per­mettre à tous les ac­teurs de la fran­co­pho­nie d’échan­ger », a as­su­ré Al­phonse Aho­la, pré­sident de la FRAP (Fran­co­pho­nie al­ber­taine plu­rielle). Le contexte po­li­tique et com­mu­nau­taire ayant évo­lué de­puis le der­nier Fo­rum com­mu­nau­taire, toutes les forces vives ont pu se ras­sem­bler afin d’abor­der l’ave­nir avec un oeil nou­veau. Un mo­ment ap­pro­prié pour étendre un cadre stra­té­gique vers une vi­sion plus large et in­clu­sive, où mul­ti­cul­tu­ra­lisme, dua­li­té lin­guis­tique et liens avec les peuples au­toch­tones ont été au­tant de pistes étu­diées. Le Fo­rum a éga­le­ment été une su­perbe oc­ca­sion pour Al­phonse Aho­la de pré­sen­ter le nou­veau fonc­tion­ne­ment du Ré­seau en im­mi­gra­tion fran­co­phone de l'Al­ber­ta (RIFA). « Do­ré­na­vant la ges­tion va se faire du bas vers le haut, c'est-àdire que les ac­ti­vi­tés et la pla­ni­fi­ca­tion du RIFA vont se faire lo­ca­le­ment et être har­mo­ni­sées au ni­veau pro­vin­cial », a-t-il ex­pli­qué. Bien­tôt, un agent de la co­or­di­na­tion du RIFA ain­si qu’un membre du co­mi­té tran­si­toire se­ront sur le ter­rain.

LA CONSÉ­CRA­TION POUR MARC AR­NAL

« L’oc­ca­sion était trop belle pour pas­ser à cô­té. C’était un très grand hon­neur que de l’in­tro­ni­ser », a dé­cla­ré Su­zanne de Cour­ville Nicol, fon­da­trice et pré­si­dente du Bu­reau de vi­si­bi­li­té de Cal­ga­ry, qui a pro­fi­té du Fo­rum pour re­mettre à Marc Ar­nal l’em­blème de l'Ordre de la cein­ture flé­chée pa­tri­mo­niale fran­coal­ber­taine. Re­mise au pré­sident de l’ACFA pour l’en­semble de son oeuvre en­vers la fran­co­pho­nie, cette ré­com­pense consti­tue un pres­tige so­cial cer­tain, élé­ment im­por­tant de l’hé­ri­tage cultu­rel des Ca­na­diens-Fran­çais et de leur iden­ti­té na­tio­nale.

À l'oc­ca­sion du Fo­rum, Marc Ar­nal, pré­sident de l'ACFA, s'est fait re­mettre l’em­blème de l'Ordre de la cein­ture flé­chée pa­tri­mo­niale fran­co-al­ber­taine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.