TOU­RISME EN ALBERTA : C’EST MAIN­TE­NANT !

Le Franco - - LA UNE - PAR SA­BINE VERZIER

Le Conseil de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de l’Alberta (CDÉA) et Tou­risme Alberta ont ou­vert la saison tou­ris­tique le 31 mai à Ca­ra­vel Craft Bre­we­ry au nord de Calgary. Pour l’oc­ca­sion, une pré­sen­ta­tion a été or­ga­ni­sée afin d’in­tro­duire les dif­fé­rents pro­jets de cette an­née.

« Quand le tou­risme marche, les Al­ber­tains tra­vaillent », dé­clare Ju­lie Fa­fard, di­rec­trice du dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique au CDÉA. Le mot est pas­sé pour le lan­ce­ment de la saison tou­ris­tique en Alberta et c’est ce­lui de la crois­sance. Avec plus de 8,5 mil­liards de dol­lars gé­né­rés par le tou­risme en Alberta, l’ob­jec­tif est d’at­teindre les 10 mil­liards en 2020. Afin d’at­teindre ce but, le CDÉA met l’ac­cent sur la mul­ti­pli­ca­tion des ser­vices of­ferts en fran­çais.

LA FRANCOPHONIE EN ALBERTA

Cette an­née, un guide pour les voya­geurs fran­co­phones a été concoc­té et dis­tri­bué à plus de 30 000 exem­plaires grâce à l’aide de plus de 53 par­te­naires. « Nous nous sommes concen­trés sur des ac­ti­vi­tés pour ceux qui aiment sor­tir des sentiers battus », pré­cise la res­pon­sable. À l’in­té­rieur du guide, des re­com­man­da­tions pour le cam­ping dans les parcs na­tio­naux, des ac­ti­vi­tés à faire dans cha­cune des ré­gions de l’Alberta, ain­si qu’une touche per­son­nelle de chaque membre de l’équipe sur les adresses à voir à Edmonton. « Nous avons dé­ci­dé d’in­té­grer l’équipe pour dy­na­mi­ser le guide et mettre un vi­sage der­rière les conseils », ren­ché­rit Mme Fa­fard.

UNE PRÉSENCE SUR PLU­SIEURS FRONTS

En plus des di­vers sa­lons tou­ris­tiques fran­co­phones au Ca­na­da et en France, le CDÉA était pré­sent au Stam­pede de Calgary en juillet 2017 ain­si qu’au Fes­ti­val des Sucres en mars 2018. De nom­breuses ac­ti­vi­tés comme le ti­rage hi­ver­nal or­ga­ni­sé en collaboration avec plu­sieurs en­tre­prises ont ain­si pu pla­cer la francophonie sur un pied im­por­tant en Alberta. La can­di­da­ture de la ville en tant que ville fran­co­phile au sein du Ré­seau des villes fran­co­phones et fran­co­philes d’Amé­rique (RVFFA) a aus­si été abor­dé, afin de re­joindre le mou­ve­ment lan­cé par les villes de Monc­ton, Qué­bec et La­fayette en Loui­siane.

PRO­JETS EN DÉ­VE­LOP­PE­MENT

Le Cor­ri­dor pa­tri­mo­nial, cultu­rel et tou­ris­tique fran­co­phone com­mence à pro­po­ser ses ser­vices en fran­çais en Alberta. Cette ini­tia­tive, fi­nan­cée par Pa­tri­moine ca­na­dien, compte of­frir des pro­duits tou­ris­tiques bi­lingues sur plus de 30 points d’in­té­rêts sé­lec­tion­nés en Alberta afin d’at­ti­rer les fran­co­phones à dé­cou­vrir la pro­vince plus en dé­tails.

UN AC­CENT SUR LES AR­TI­SANS LO­CAUX

Le dé­ve­lop­pe­ment d’un éco­no­mu­sée dans le nor­dest de la pro­vince, ren­du pos­sible grâce à une sub­ven­tion du mi­nis­tère de la Culture et du Tou­risme de l’Alberta, met en valeur la trans­mis­sion du sa­voir­faire aux autres ain­si que sa contri­bu­tion à la créa­tion d’em­plois.

À l’hon­neur ce soir-là, la fro­ma­ge­rie Old School Chee­se­ry de Pa­trick Du­puis et Jo­sé Go­din se trou­vant à Ver­mi­lion. Ces deux fran­co­philes ouvrent ain­si les portes de leur en­tre­prise fa­mi­liale aux vi­si­teurs dé­si­reux d’en ap­prendre plus sur la fabrication du fro­mage. Cet exemple d’agro­tou­risme n’en est qu’à ses dé­buts, l’Alberta re­gor­geant de po­ten­tiels qui n’at­tendent de trou­ver que la bonne for­mule.

Ju­lie Fa­fard et Ol­ga Gor­don, em­ployées du CDÉA à Calgary, s'oc­cupent du vo­let tou­risme.

Le guide ''Tou­ris­meAl­ber­ta'' 2018-2019.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.