ACFA LETHBRIDGE : UNE BELLE AN­NÉE BOU­CLÉE

Le Franco - - LA UNE - PAR LU­CAS PILLERI

La 41e as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle de l’ACFA de Lethbridge s’est dé­rou­lée le 29 mai à la Ci­té des Prai­ries. Quelque 25 membres se sont réunis pour élire Ga­brielle For­tier au poste de pré­si­dente, pour re­nou­ve­ler le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion et pour ap­plau­dir les réus­sites de l’an­née écou­lée. La rencontre a été agré­men­tée de la visite du pré­sident de l’ACFA pro­vin­ciale Marc Ar­nal.

Ga­brielle For­tier a été élue en tant que nou­velle pré­si­dente de l’ACFA de Lethbridge face à deux autres membres, Sandra Di­nelle et Sa­li­na Ul­rick­son, la pré­si­dente sor­tante. Elle se­ra ain­si en poste pour la pé­riode s’éta­lant du 1er avril 2018 au 31 mars 2019. Au ni­veau du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, Ka­rine Daigle, Pas­cale Ja­kobs­son, Na­ta­cha Clou­tier-Styles, Ni­cole Clou­tier, Sandra Di­nelle, Sa­li­na Ul­rick­son et Pau­line Eudes re­nou­vellent leur man­dat. Deux nou­veaux ve­nus siè­ge­ront à leurs cô­tés avec An­drew Spear­man et Syl­vie Que­nolle, por­tant le nombre de membres du conseil à 10, le maxi­mum au­to­ri­sé.

SA­LUER LES RÉUS­SITES

Pour Kate Gilbert, di­rec­trice gé­né­rale de l’ACFA de Lethbridge, l’as­sem­blée a per­mis de sou­li­gner les suc­cès de 2017-2018, à l’ins­tar des nou­veaux ate­liers pa­ren­taux of­ferts. « C’est quelque chose qu’on ne fai­sait pas né­ces­sai­re­ment dans le pas­sé. On est vrai­ment fiers de notre par­te­na­riat avec la SPEFSA de Calgary. On a eu des groupes de jeux et des foires sur les étapes de dé­ve­lop­pe­ment chez l’en­fant avec la par­ti­ci­pa­tion de pro­fes­sion­nels de la santé comme des er­go­thé­ra­peutes ou des or­tho­pho­nistes. Ça per­met d’al­ler cher­cher des jeunes fa­milles », dé­taille-t-elle. Par­mi les suc­cès ré­cur­rents de l’ACFA de Lethbridge fi­gurent à nou­veau cette an­née l’éplu­chette de blé d’Inde avec l’école fran­co­phone La Vé­ren­drye, le dé­jeu­ner de Noël qui a ras­sem­blé plus de 150 per­sonnes, et la SAINT-JEANBAP­TISTE qui a ac­cueilli près de 300 per­sonnes en juin. Sur le plan fi­nan­cier, l’or­ga­nisme se porte bien. Vé­ri­fiés par la firme Ber­ge­ron & Cie, les ré­sul­tats sont au vert avec un main­tien des re­ve­nus à 141 612 dol­lars et même un ex­cé­dent de 3 289 dol­lars. La ré­gio­nale pour­ra aus­si comp­ter sur une bo­ni­fi­ca­tion de 20 % de son fi­nan­ce­ment de base pour 2018-2019 grâce aux in­ves­tis­se­ments ré­cents du Plan d’ac­tion pour les langues of­fi­cielles.

MARC AR­NAL PRÉ­SENT

Le pré­sident de l’ACFA pro­vin­ciale, Marc Ar­nal, a fait le dé­pla­ce­ment pour l’AGA, ac­com­pa­gné de Lei­la Bu­toyi, ges­tion­naire des af­faires ré­gio­nales. « C’était im­por­tant pour lui et Lei­la de nous vi­si­ter en ré­gion », té­moigne Kate Gilbert. La présence du di­ri­geant a été mar­quée par son al­lo­cu­tion sur les avan­ce­ments po­li­tiques de l’an­née, tels que le dra­peau fran­co-al­ber­tain his­sé au Pa­lais lé­gis­la­tif, les cé­lé­bra­tions du Mois de la francophonie et la nou­velle po­li­tique de ser­vices en fran­çais an­non­cée par le gou­ver­ne­ment pro­vin­cial. « Il y a une dy­na­mique com­mu­nau­taire fort in­té­res­sante à Lethbridge, ob­serve Marc Ar­nal. Je suis im­pres­sion­né par leurs ins­tal­la­tions avec la Ci­té des Prai­ries, la mé­dia­thèque et l’école La Vé­ren­drye qui est très ac­tive ». Sa visite s’ins­crit du reste dans une dé­marche plus gé­né­rale : « Je visite pro­gres­si­ve­ment les ré­gions. Les AGA sont d’ex­cel­lentes oc­ca­sions pour ren­con­trer les per­son­nels, les conseils d’ad­mi­nis­tra­tion et les membres de la com­mu­nau­té », pré­cise-t-il. Le pré­sident de l’ACFA est par­ti­cu­liè­re­ment ra­vi de l’en­ga­ge­ment des membres du conseil. « Je constate que les deux membres non élus à la pré­si­dence ont tout de même dé­ci­dé de res­ter sur le CA. Ça montre que les gens sont in­té­res­sés par la réus­site du groupe plu­tôt que le gain per­son­nel », ana­lyse-t-il. Marc Ar­nal en a aus­si pro­fi­té pour par­ler de l’har­mo­ni­sa­tion des pro­cé­dures ad­mi­nis­tra­tives au sein de l’ACFA et abor­der le dos­sier du post-se­con­daire : « Le Cam­pus Saint-Jean est en sous-fi­nan­ce­ment chro­nique. Nous al­lons lan­cer une consul­ta­tion pro­vin­ciale en au­tomne pour par­ler de l’édu­ca­tion en fran­çais et voir com­ment on peut amé­lio­rer le sys­tème ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.