PAS D’OB­JEC­TION VOTRE HON­NEUR !

Le Franco - - COMMUNAUTAIRE - PAR FUAT SEKER

L’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle (AGA) de l’As­so­cia­tion des ju­ristes d’ex­pres­sion fran­çaise de l’Alberta (AJEFA) avait lieu ven­dre­di 1er juin à la Ci­té fran­co­phone d’Edmonton, l’oc­ca­sion de faire le bi­lan d’une an­née bien char­gée, et de pré­sen­ter son nou­veau conseil d’ad­mi­nis­tra­tion. À l’heure où la francophonie a le vent en poupe avec le Plan d’ac­tion pour les langues of­fi­cielles, l’AJEFA tourne à plein ré­gime pour ne pas lou­per le coche.

« Je suis très fière de vous pré­sen­ter ce rap­port an­nuel » : c’est avec ces mots que Bian­ca Kratt, la pré­si­dente sor­tante de l’AJEFA, ouvre l’AGA. De la fier­té, il y a de quoi en avoir au re­gard de ce que l’as­so­cia­tion a ac­com­pli. Même si cette an­née, ses ef­forts étaient axés sur le re­nou­vel­le­ment du fi­nan­ce­ment pour le pro­jet du Centre al­ber­tain d’in­for­ma­tion ju­ri­dique, elle n’en n’est pas moins res­tée très opé­ra­tion­nelle sur le ter­rain. Pour preuve concrète, elle pré­sente un bi­lan po­si­tif : 1306 consul­ta­tions du Centre al­ber­tain d’in­for­ma­tion ju­ri­dique, ce qui re­pré­sente une hausse de 20 % par rap­port à l’an­née der­nière. Au cours de cette an­née, l’AJEFA a éga­le­ment or­ga­ni­sé di­verses ac­ti­vi­tés pour tou­cher une po­pu­la­tion plus di­ver­si­fiée telle que les jeunes et les nou­veaux ar­ri­vants. Ain­si, pour les fa­mi­lia­ri­ser avec les rouages du sys­tème ju­di­ciaire et les pro­cé­dures de la cour, l’AJEFA a of­fert cette an­née 7 ate­liers d’in­for­ma­tion ju­ri­dique dans cinq ré­gions du sud de l’Alberta, et ani­mé 22 ate­liers ju­ri­diques, 19 ate­liers sco­laires, 10 kiosques d’in­for­ma­tion ju­ri­dique, et 4 pro­cès si­mu­lés.

RES­TER AU COEUR DES DÉ­BATS

Afin de res­ter au coeur des dé­bats, l’as­so­cia­tion des ju­ristes a réus­si à gar­der un contact per­ma­nent avec les ac­teurs ma­jeurs de la cor­po­ra­tion. Le 2 juin 2017, l’AJEFA a re­mis le prix Jean Louis Le­bel à l’ho­no­rable Michel Bas­ta­rache de­vant plus d’une cen­taine de per­sonnes, puis elle a ren­con­tré les re­pré­sen­tants du mi­nis­tère de la jus­tice. Au mois d’août, c’était au tour de la mi­nistre du Pa­tri­moine ca­na­dien, Mé­la­nie Jo­ly, et du mi­nistre res­pon­sable du Se­cré­ta­riat fran­co­phone, Ri­car­do Mi­ran­da. En sep­tembre c’était avec le doyen de la Fa­cul­té de droit de l’Uni­ver­si­té de l’Alberta, Paul Pa­tron, que l’AJEFA s’est en­tre­te­nue.Et en­fin en juin 2018 c’est avec la juge en chef à la Cour au Banc de la Reine, Ma­ry T. Mo­reau, que l’AJEFA a pu échan­ger lon­gue­ment sur ses pré­oc­cu­pa­tions.

LA COM­MU­NI­CA­TION EN PLUS

L’AJEFA est une as­so­cia­tion qui vit avec son temps, et elle le dé­montre avec une présence qui ne cesse d’aug­men­ter sur les mé­dias so­ciaux. En plus de l’in­fo­lettre men­suelle, elle compte dé­sor­mais 609 abon­nés sur twit­ter, 672 abon­nés sur fa­ce­book et re­joint 28 938 per­sonnes tous modes de com­mu­ni­ca­tion confon­dus. Avec cet ac­cent sur la com­mu­ni­ca­tion, l’as­so­cia­tion des ju­ristes marque le dé­sir d’être plus proche de ses abon­nés, et de leur don­ner un ac­cès simple, di­rect et ra­pide à ses ac­ti­vi­tés, ses res­sources, et à l’ac­tua­li­té ju­ri­dique.

LE PAS­SAGE DU FLAM­BEAU

Quand on lui pose la ques­tion de ce qu’elle re­tien­dra de ces deux an­nées à la tête de l’AJEFA, Bian­ca Kratt ré­pond sans hé­si­ta­tion « le sou­rire des gens qu’ils ont as­sis­tés ». L’AGA au­ra été aus­si le mo­ment op­por­tun pour pas­ser le re­lais à Jus­tin King­ston, et de lui glis­ser : « Jus­tin tra­vaille fort, ça ne se­ra pas une tâche fa­cile, mais tout est pos­sible quand on y croit ! ». La di­rec­trice gé­né­rale De­nise Laval­lée n’a pas man­qué de sou­li­gner la chance qu’elle a eu de tra­vailler avec Bian­ca, et se dit se­reine et rassurée d’être pré­si­dée par Jus­tin. Is­su d’une fa­mille très im­pli­qué dans la francophonie, Jus­tin, dé­jà membre de l’équipe, se dit prêt à conduire « un train dé­jà bien sur les rails ». Après l’as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle, l’AJEFA avait or­ga­ni­sé un pres­ti­gieux ban­quet de fin qui a re­grou­pé 115 per­sonnes, dont no­tam­ment Ma­ry Mo­reau, juge en chef à la Cour du banc de la Reine en Alberta. Le prix Jean-Louis-Le­bel a éga­le­ment été re­mis au professeur émé­rite en sciences po­li­tiques, Ed­mund A. Aun­ger, pour son dé­voue­ment ex­cep­tion­nel à l’avan­ce­ment de la francophonie en Alberta qui touche le do­maine ju­ri­dique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.