JU­GE­MENT SUR LE PI­PE­LINE TRANS MOUN­TAIN : UNE OP­POR­TU­NI­TÉ POUR LE PRE­MIER MI­NISTRE TRUDEAU D’ABAN­DON­NER CE PRO­JET

Le Franco - - RÉGIONS - PAR PA­TRICK BO­NIN

30 AOÛT, MON­TRÉAL

- En ré­ponse à la dé­ci­sion de la Cour d’ap­pel fé­dé­rale re­la­ti­ve­ment au pro­jet d’ex­pan­sion du pi­pe­line de Trans Moun­tain au­jourd’hui, le por­te­pa­role de Green­peace Ca­na­da, Pa­trick Bo­nin, a dé­cla­ré:

«C’est une vic­toire ma­jeure pour les peuples au­toch­tones, les groupes en­vi­ron­ne­men­taux et pour tous les Ca­na­diens. La cour a re­je­té una­ni­me­ment un pro­ces­sus qui était dé­fi­cient de­puis le dé­part. Il est temps que le pre­mier mi­nistre Trudeau se rende à l’évi­dence et prenne les mil­liards de dol­lars pu­blics pré­vus pour ce pro­jet et les in­ves­tisse pour ac­cé­lé­rer la tran­si­tion vers une éco­no­mie ba­sée sur les éner­gies re­nou­ve­lables. Avec les feux de fo­rêts, les inon­da­tions et la fu­mée étouf­fante de cet été, le pre­mier mi­nistre ne peut plus igno­rer les coûts de l’in­ac­tion en ma­tière de cli­mat et doit sai­sir l’op­por­tu­ni­té créée par la dé­ci­sion d’au­jourd’hui pour se pla­cer du bon cô­té de l’his­toire.

Ce ju­ge­ment té­moigne de la force de la po­pu­la­tion et du mou­ve­ment di­ri­gé par les au­toch­tones. Ils ont me­né ce com­bat et des mil­liers d’al­liés à tra­vers le pays et le monde en­tier les ont re­joints. Des cen­taines de per­sonnes, des grand-mères jus­qu’aux chefs re­li­gieux, ont même été ar­rê­tées pour avoir pro­tes­té contre ce pro­jet. Au de­là de la cé­lé­bra­tion de cette vic­toire ma­jeure, nous res­te­rons prêts à nous battre de nou­veau si ce pro­jet re­fait sur­face et met en dan­ger nos terres, notre eau et notre cli­mat.» L’ap­pro­ba­tion du pro­jet d’agran­dis­se­ment a été contes­tée de­vant la Cour d’ap­pel fé­dé­rale en rai­son d’une con­sul­ta­tion in­adé­quate des Pre­mières na­tions et de la non-pro­tec­tion des orques qui sont en voie de dis­pa­ri­tion et qui doivent être pro­té­gés en ver­tu de la Loi sur les es­pèces en pé­ril. La Cour a ju­gé que les consul­ta­tions au­près des au­toch­tones était bien en de­çà des exi­gences mi­ni­males im­po­sées par la ju­ris­pru­dence de la Cour su­prême du Ca­na­da et qu’il était «in­jus­ti­fié» de ne pas avoir consi­dé­ré le pas­sage ac­cru des pé­tro­liers dans l’éva­lua­tion.

S'il est construit, le pi­pe­line Trans Moun­tain ex­po­se­rait en­core da­van­tage les orques ré­si­dant dans le sud, en per­met­tant le pas­sage de plus de 400 pé­tro­liers par an­née dans leur ha­bi­tat. Il est pro­bable que le ju­ge­ment d’au­jourd’hui re­tarde consi­dé­ra­ble­ment le pro­jet et va­li­de­ra les pré­oc­cu­pa­tions for­mu­lées par les Pre­mières na­tions, les groupes en­vi­ron­ne­men­taux et le grand pu­blic concer­nant le pro­ces­sus d’éva­lua­tion ayant me­né à l’ap­pro­ba­tion du pro­jet d’ex­pan­sion de Trans Moun­tain.

Rap­pe­lons qu’en mai, le gou­ver­ne­ment Trudeau a ac­cep­té d’ache­ter le pi­pe­line Trans Moun­tain et son pro­jet d’ex­pan­sion au mon­tant de 4,5 mil­liards de dol­lars. Une dé­ci­sion qui a mi­né le rôle du Ca­na­da à titre de lea­der mon­dial du cli­mat et qui va à l’en­contre de l’Ac­cord de Pa­ris et de la Dé­cla­ra­tion des Na­tions Unies sur les droits des peuples au­toch­tones.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.