EN AN­NÉE SABATIQUE !

Le Franco - - LA UNE - PAR FUAT SEKER

Le Théâtre à Pic (TAP) a an­non­cé le 10 sep­tembre qu'il pre­nait une an­née sab­ba­tique. La pro­gram­ma­tion théâ­trale se­ra donc sus­pen­due du­rant toute cette pé­riode. Après une fin de sai­son mou­ve­men­tée, ses prin­ci­paux re­pré­sen­tants ont dé­ci­dé de s’ac­cor­der une pé­riode de ré­flexion, afin de tra­vailler au ré­ali­gne­ment stra­té­gique de l’or­ga­nisme.

« Ce­lui qui ne pro­gresse pas chaque jour, re­cule chaque jour », Con­fu­cius. C’est pour ne pas tom­ber dans les tra­vers de cette cé­lèbre maxime que la pre­mière page du site in­ter­net du Théâtre à Pic a dé­ci­dé de se re­ti­rer des planches du­rant une an­née. La dé­ci­sion fut prise en juillet par le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion en poste lors de son as­sem­blée gé­né­rale ex­tra­or­di­naire (AGE).

Cette dé­ci­sion s’ex­plique par : « un es­souf­fle­ment des bé­né­voles qui veulent s'im­pli­quer au ni­veau du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, et une sai­son mou­ve­men­tée » aux dires de Marcia Mailloux, co-fon­da­trice et pré­si­dente, qui re­prend les rênes de l’or­ga­nisme. « Le conseil ne pen­sait pas qu'il pou­vait trou­ver des per­sonnes qui vou­draient se ré-im­pli­quer, c'est pour ça que je me suis ré­em­bar­quée », dit celle qui croit dur comme fer au Théâtre à Pic.

UN DI­REC­TEUR AR­TIS­TIQUE DÉVOUÉ QUI S’EN VA

Lors de cette AGE, Inouk Tou­zin a par ailleurs dé­mis­sion­né de son poste de di­rec­teur ar­tis­tique qu'il oc­cu­pait de­puis 2010, soit de­puis les dé­buts du Théâtre à Pic. « La dé­ci­sion de me re­ti­rer du poste de di­rec­teur ar­tis­tique ne fut pas prise à la lé­gère, mais j’es­time qu’à ce mo­ment, il est im­por­tant de ré­flé­chir à l’ave­nir de la com­pa­gnie post-Inouk. De plus, j’ai don­né beau­coup au cours des dix der­nières an­nées. Il est temps de pen­ser aux dix pro­chaines, sa­voir comment mieux par­ta­ger la charge de tra­vail, aug­men­ter le fi­nan­ce­ment et créer une équipe avec l'en­semble des com­pé­tences né­ces­saires au bon fonc­tion­ne­ment de l'or­ga­nisme », confiait Inouk Tou­zin à la suite de l’AGE. « De­puis le dé­but de notre col­la­bo­ra­tion, j’ai vu Inouk gran­dir sur plu­sieurs plans pro­fes­sion­nels, comme ce­lui de la maî­trise de la mise en scène. Ce fut un plai­sir de tra­vailler en­semble toutes ces an­nées, car nous avons dé­ve­lop­pé une belle com­pli­ci­té… », a ré­agi Marcia Mailloux au su­jet du di­rec­teur ar­tis­tique sor­tant.

UN CONTEXTE PAR­TI­CU­LIER

Alors que l’an­cien conseil d’ad­mi­nis­tra­tion en­vi­sa­geait de fer­mer la com­pa­gnie, Marcia Mailloux, est re­ve­nue à la pré­si­dence épau­lée par une équipe d’ex­pé­rience dont la ma­jo­ri­té est com­po­sée de vé­té­rans du C.A. de la co­opé­ra­tive. On y re­trouve Inouk Tou­zin, et les ad­mi­nis­tra­teurs Louise For­syth, Yoan Bar­riault, et Jean-Fran­çois Schell.

« N’ou­blions pas que le théâtre fran­co­phone à Cal­ga­ry a ten­dance à vivre de grands re­mous pé­rio­di­que­ment, que ce soit Le Cercle fran­çais ou la So­cié­té de Théâtre de Cal­ga­ry, or­ga­nismes qui nous ont pré­cé­dés, c’est main­te­nant à notre tour de cher­cher le moyen d’al­ler de l’avant », confie la pré­si­dente Marcia Mailloux. Ain­si, l'équipe a donc choi­si de prendre une an­née de re­cul pour éla­bo­rer une nou­velle stra­té­gie, ré­éva­luer le mode de ges­tion et consul­ter la com­mu­nau­té fran­co­phone de Cal­ga­ry sur l'im­por­tance d'avoir du théâtre en fran­çais.

Même si sur le plan fi­nan­cier, l’or­ga­nisme n'a pas réus­si à ob­te­nir as­sez de fi­nan­ce­ment pour avoir les trois em­ployés né­ces­saires à son bon fonc­tion­ne­ment, « le Théâtre à Pic a pro­gres­sé de­puis 2010, et s'est dé­mar­quée par l'ex­cel­lence de ses pièces com­mu­nau­taires, son im­pro­vi­sa­tion men­suelle fran­co­phone et ses ate­liers d'édu­ca­tion ar­tis­tiques of­ferts aux en­fants et aux adultes », confie l’an­cien di­rec­teur.

UNE NOU­VELLE PAGE À ÉCRIRE

Tan­dis que la pro­gram­ma­tion théâ­trale est sus­pen­due, le TAP sou­haite rester ac­tif dans cer­tains do­maines qui lui tiennent à coeur, comme l’édu­ca­tion ar­tis­tique. Ce vo­let de­meu­re­ra ac­tif. Pour plus d’in­for­ma­tions sur le TAP (toutes les in­for­ma­tions né­ces­saires sont sur www. thea­trea­pic.ca).

« N’OU­BLIONS PAS QUE LE THÉÂTRE FRAN­CO­PHONE À CAL­GA­RY A TEN­DANCE À VIVRE DE GRANDS RE­MOUS PÉ­RIO­DI­QUE­MENT [...] »

- MARCIA MAILLOUX, CO-FON­DA­TRICE ET PRÉ­SI­DENTE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.