QUAND L’IM­MER­SION REN­CONTRE LA COM­MU­NAU­TÉ

Le Franco - - EDMONTON -

Le 21 sep­tembre, deux mondes se sont rencontrés à l’école Ross Sheppard High School : l’im­mer­sion fran­çaise et la com­mu­nau­té fran­co­phone. Sous l’im­pul­sion de l’ad­mi­nis­tra­tion sco­laire, plu­sieurs or­ga­nismes fran­co­phones sont ve­nus ani­mer la ren­contre au­près des 150 élèves du pro­gramme en fran­çais. Une jo­lie fe­nêtre sur le monde fran­coal­ber­tain est ou­verte.

Le pro­gramme d’im­mer­sion fran­çaise de l’école Ross Sheppard High School ne désem­plit pas. Créé en 2003, il compte à ce jour 160 élèves et ren­contre un vif suc­cès. « Les chiffres enflent d’an­née en an­née, note Pa­trick Roux-Buhl, en­sei­gnant de fran­çais dans le pro­gramme. On es­père at­teindre 200 dans deux ou trois ans ».

L’im­mer­sion fi­gure par­mi les nom­breux autres pro­grammes de ce grand ly­cée de 2 000 étu­diants si­tué dans le quar­tier de Co­ro­na­tion Park, au nord-ouest de la ville d’Edmonton. Pour le mettre en avant, rien de tel qu’une grande ren­contre. « On es­saie de faire fleu­rir le pro­gramme à tra­vers des ac­ti­vi­tés comme la jour­née d’in­té­gra­tion », ex­plique le pro­fes­seur qui sou­haite faire dé­cou­vrir l’im­mer­sion au plus grand nombre.

« LES CHIFFRES ENFLENT D’AN­NÉE EN AN­NÉE, ON ES­PÈRE AT­TEINDRE 200 DANS DEUX OU TROIS ANS »

- PA­TRICK ROUXBUHL, EN­SEI­GNANT DE FRAN­ÇAIS DANS LE PRO­GRAMME

La FSFA était à Ross Sheppard High School pour un ate­lier de Kin Ball avec les jeunes du pro­gramme d'im­mer­sion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.