DE LA PÉ­TANQUE À CAL­GA­RY

Le Franco - - CALGARY - PAR FUAT SEKER

Sa­me­di 29 sep­tembre, dans l’après-mi­di, le Gla­mor­gan Park de Cal­ga­ry s’est ani­mé au son des boules de pé­tanque qui s’en­tre­choquent. Mal­gré le froid et le temps gris au­tom­nal, six équipes bi­nômes se sont me­su­rées pour la 20e édi­tion du tour­noi de pé­tanque Hu­bert De­nis.

« Ce sont les achar­nés, les vrais qui sont là cet après­mi­di ! », s’ex­clame Gilles Mos­sière, or­ga­ni­sa­teur du tour­noi et ani­ma­teur de l’émis­sion French Transe en Danse de la ra­dio CJSW. Ac­com­pa­gné de son aco­lyte Jin­ny Pro­ver­chear, sur­nom­mée « l’ac­cé­lé­ra­trice de vie so­ciale », au­tre­ment dit « la touche-à-tout », ils veillent au bon dé­rou­le­ment du tour­noi. Même si l’am­biance est cha­leu­reuse et bon en­fant, la vo­lon­té de ga­gner n’en est pas pour le moins oc­cul­tée. « On a dé­jà eu une ba­garre en 2004 », se sou­vient Gilles Mos­sière qui sou­ligne l’es­prit com­pé­ti­tif du tour­noi.

Deux heures du­rant, le ter­rain de ba­se­ball du Gla­mor­gan Park s’est trans­for­mé en un bou­lo­drome. De­vant le to­tem où les noms des vainqueurs de toutes les édi­tions pré­cé­dentes sont ins­crits, les lan­ceurs et les bat­teurs ont lais­sé place aux poin­teurs et aux ti­reurs. « D’ha­bi­tude, nous avons en­vi­ron 40 par­ti­ci­pants », ex­plique Jin­ny em­mi­tou­flée dans son man­teau, et équi­pée d’une paire de moufles et d’un bon­net.

En se rap­pro­chant de l’aire de jeu, il était pos­sible d’en­tendre des ac­cents di­vers, même de non-fran­co­phones. De part et d’autre du ter­rain, pré­sent de­vant chaque par­tie, c’est comme si Gilles avait le don d’ubi­qui­té. D’ailleurs, Jin­ny s’en amuse « Je com­prends qu’il n’ait pas froid, il bouge tout le temps », dit-elle d’un air amu­sé.

« JE PAR­TI­CIPE À CE TOUR­NOI DE­PUIS SIX ANS, ET JE L’AI REM­POR­TÉ DEUX FOIS AVEC MON PÈRE PUIS TROIS FOIS AVEC MA COM­PAGNE »,

- GUILLAUME RÉMOND, L’UN DES VAINQUEURS DU TOUR­NOI

LES VAINQUEURS

Cette an­née en­core, c’est le bi­nôme Mo­ni­ca et Guillaume Rémond qui rem­porte la bou­teille de pas­tis of­ferte aux vainqueurs.

« Gilles était mon pro­fes­seur de fran­çais à l’uni­ver­si­té, voi­là com­ment j’ai dé­cou­vert le tour­noi », ra­conte l’homme aux cinq vic­toires. « Je par­ti­cipe à ce tour­noi de­puis six ans, et je l’ai rem­por­té deux fois avec mon père puis trois fois avec ma com­pagne », ex­plique-til. Mo­ni­ca, qui ne parle pas le fran­çais, confie en an­glais : « Il fait froid, mais j’aime beau­coup l’am­biance cha­leu­reuse du tour­noi ».

LES ORI­GINES

Tra­di­tion­nel­le­ment or­ga­ni­sé dans le cadre de la cam­pagne de fi­nan­ce­ment de la ra­dio CJSW, le tour­noi a chan­gé de nom en 2002 pour prendre ce­lui de son créa­teur : Hu­bert De­nis. « De­nis avait créé ce tour­noi en 1999, et il était l’ani­ma­teur de l’émis­sion fran­co­phone de l’époque à CJSW », ex­plique Gilles Mos­sière. Dé­cou­vrez l’en­tre­vue de Gilles Mos­sière sur nos ré­seaux so­ciaux !

Gilles Mos­sière et Jin­ny Pro­ver­chear Or­ga­ni­sa­teurs du tour­noi Hu­bert De­nis

Mo­ni­ca et Guillaume Rémond Les vainqueurs du tour­noi

Hu­bert De­nis, le créa­teur du Tour­noi

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.