UN BU­REAU OUVRE À CAL­GA­RY

Le Franco - - LA UNE - PAR FUAT SEKER

Le nou­veau bu­reau ré­gio­nal du Ré­seau san­té albertain (RSA) a ou­vert ses portes lun­di 17 sep­tembre à Cal­ga­ry au sein du Con­seil sco­laire Fran­coSud. Céline Bos­sé, une fi­gure bien connue de la fran­co­pho­nie pro­vin­ciale, a été choi­sie pour y oc­cu­per le poste d’agent san­té.

Le Ré­seau san­té albertain (RSA) l’avait pro­mis à l'oc­ca­sion de sa der­nière as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle du mois de juin, et c’est dé­sor­mais chose faite. De­puis le 17 sep­tembre, Cal­ga­ry pos­sède son propre bu­reau sa­tel­lite du RSA pour cou­vrir la ré­gion du sud de l’Al­ber­ta. Pour Paul De­nis, di­rec­teur gé­né­ral du RSA, le rôle de cette an­tenne est clair : « Il per­met­tra non seule­ment une meilleure re­pré­sen­ta­tion du RSA pour la ré­gion sud de l’Al­ber­ta, mais aus­si d’en­tre­te­nir des re­la­tions plus proches avec les gestionnaires de la san­té ». Les ser­vices du RSA plus ré­gio­na­li­sés, le vi­rage stra­té­gique est donc en­ta­mé. « Main­te­nant que l’on a en­fin eu les fonds né­ces­saires, on peut com­men­cer à mettre en place la stra­té­gie dis­cu­tée lors de notre AGA », se ré­jouit Paul De­nis. Dé­sor­mais, avec ce nou­veau bu­reau, le ré­seau sou­haite « être au plus près de la com­mu­nau­té dans le sud de l’Al­ber­ta pour mieux iden­ti­fier ces be­soins », pour­suit-il.

CÉLINE BOS­SÉ, UN CHOIX ÉVIDENT

Une seule per­sonne est ac­tuel­le­ment em­ployée au bu­reau de Cal­ga­ry. Pré­sen­tée of­fi­ciel­le­ment lors de la consul­ta­tion com­mu­nau­taire du 20 sep­tembre, « Céline Bos­sé a été un choix évident », confie le di­rec­teur gé­né­ral du RSA avant d’ex­pli­quer « qu’à la fin du pro­ces­sus de recrutement, il res­tait trois can­di­da­tures plau­sibles, mais que celle de Céline était au-des­sus du lot ».

Fi­gure bien connue de la com­mu­nau­té fran­co­phone de Cal­ga­ry et du sud de la pro­vince, cette dié­té­tiste de for­ma­tion a tou­jours été très en­ga­gée au sein de di­vers or­ga­nismes ser­vant les in­té­rêts de la com­mu­nau­té. « Je rê­vais d’un poste semblable », a ré­agi la nou­velle agent san­té du bu­reau de Cal­ga­ry.

Di­rec­trice gé­né­rale de l’ACFA ré­gio­nale de Cal­ga­ry de 2011 à 2013, puis im­pli­quée dans des ate­liers ain­si que des ser­vices ali­men­taires d’écoles fran­co­phones, et col­la­bo­ra­trice du RSA lors du pro­jet dia­bète, Céline Bos­sé sou­ligne qu’elle a « un in­té­rêt pre­mier pour le dé­ve­lop­pe­ment de la com­mu­nau­té, et tout par­ti­cu­liè­re­ment en ma­tière de san­té ».

« IL PER­MET­TRA NON SEULE­MENT UNE MEILLEURE RE­PRÉ­SEN­TA­TION DU RSA POUR LA RÉ­GION SUD DE L’AL­BER­TA, MAIS AUS­SI D’EN­TRE­TE­NIR DES RE­LA­TIONS PLUS PROCHES AVEC LES GESTIONNAIRES DE LA SAN­TÉ »

Ré­pu­tée pour ne pas avoir froid aux yeux, Céline Bos­sé est qua­li­fiée d’éner­gé­tique par son di­rec­teur gé­né­ral et a dé­jà un plan de tra­vail et une idée bien claire des grands dé­fis qui l’at­tendent. « Je vais dans un pre­mier temps dé­bus­quer les cham­pions de la san­té pour créer un co­mi­té consul­ta­tif, puis mettre en place un pro­jet de san­té qui tient la route pour la pro­chaine consul­ta­tion com­mu­nau­taire », ex­plique-t-elle.

De l’aveu de son di­rec­teur gé­né­ral, le Ré­seau san­té albertain ai­me­rait dans un fu­tur plus ou moins proche voir l'ou­ver­ture d’au moins trois autres bu­reaux sa­tel­lites. « Idéa­le­ment, nous sou­hai­te­rions deux bu­reaux dans le nor­dest, et un dans l’ouest », pro­jette Paul De­nis.

- PAUL DE­NIS, DI­REC­TEUR GÉ­NÉ­RAL DU RSA

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.