Y A-T-IL UN PI­LOTE DANS L’AVION ?

Le Franco - - EDMONTON - PAR HÉ­LÈNE LEQUITTE

Après la dé­mis­sion in­at­ten­due de la di­rec­tion gé­né­rale en la per­sonne de Mme Isa­belle Rous­seau dé­but sep­tembre, c’est au tour de sa pré­si­dente Ni­cole Hé­bert Royer d’an­non­cer son dé­part in­opi­né. Entre deux dé­mis­sions, la Girandole a te­nu son AGA le 20 sep­tembre à la Cité. À quoi peut-on s’at­tendre en ce dé­but de ren­trée ?

Bien que le dé­fi soit au ren­dez-vous pour l'as­so­cia­tion, la vi­ce­pré­si­dente Da­nielle Dentinger de­ve­nue dès lors pré­si­dente pour un man­dat d’un an, ne baisse pas les bras. « Notre prio­ri­té c’est tou­jours les be­soins de la com­mu­nau­té, présentement l’école de danse est très im­por­tante afin de rem­plir les be­soins de ces ac­ti­vi­tés pour les en­fants fran­co­phones », dé­clare-t-elle. Les ac­ti­vi­tés telles que les veillées, les fes­ti­vals se pour­sui­vront ras­sure la nou­velle pré­si­dente. La troupe Zé­phyr conti­nue­ra éga­le­ment à don­ner des spec­tacles et re­pré­sen­ter ain­si La Girandole.

BI­LAN

Lors de l’AGA du 20 sep­tembre, en­vi­ron une ving­taine de per­sonnes ont ré­pon­du pré­sentes au ren­dez-vous an­nuel. Deux points prin­ci­paux ont été es­sen­tiel­le­ment abor­dés par cer­tains membres, tels que le manque d’ins­crip­tions au­près du pu­blic ado­les­cent, et en­fin le conflit d’ho­raire entre le spec­tacle an­nuel de la Girandole et la fin de se­maine de la Chi­cane al­ber­taine. Cô­té fi­nan­cier, La Girandole a connu un lé­ger dé­fi­cit de 2, 328$ contre 20, 237$ l’an­née pré­cé­dente. En ma­tière de revenus au­to­nomes, il faut no­ter une hausse des ins­crip­tions concer­nant

prin­ci­pa­le­ment le sec­teur de la pe­tite en­fance. Se­lon Mme Dentinger, une bo­ni­fi­ca­tion de 25% de la sub­ven­tion de Pa­tri­moine Ca­na­da a été en­re­gis­trée, mais le CIP, sub­ven­tion pro­vin­ciale n’a pas été re­çue contrai­re­ment aux an­nées pas­sées. Au­cune men­tion n’a été faite du­rant l’AGA concer­nant l’em­bauche d’une nou­velle di­rec­tion gé­né­rale suite au dé­part dé­but sep­tembre de Mme Rous­seau. « C’est dom­mage, nous res­pec­tons sa dé­ci­sion, c’est un choix qu’elle a fait. Elle a fait énor­mé­ment de bonnes choses pour La Girandole », dé­clare Mme Dentinger. Pour sa part, Mme Rous­seau n’a pas te­nu à com­men­ter les rai­sons de son dé­part.

QUEL AVE­NIR POUR LA GIRANDOLE ?

À pré­sent, l’ac­cent est mis afin de pour­voir

au poste de di­rec­tion gé­né­rale, qui se­ra af­fi­ché sous peu. Une tâche qui peut s’avé­rer ar­due, puis­qu’au fil des an­nées les di­rec­tions se sont suc­cé­dées. Rap­pe­lons qu’en 2014, la di­rec­trice gé­né­rale Co­rinne Brethes lais­sait sa place à la co­di­rec­tion Re­nelle Royet et Ca­the­rine Si­gno­ret, char­gées tour à tour du vo­let ad­mi­nis­tra­tif et du vo­let ar­tis­tique. Elles dé­mis­sion­ne­ront par la suite en 2015. Mme Ma­thilde Amou­roux pren­dra alors le re­lais et par­ti­ra à son tour en 2016. Isa­belle Lau­rin et son as­so­ciée Ma­rieJo­sée Du­puis Ar­se­neault dé­mis­sion­ne­ront éga­le­ment de la di­rec­tion de Zé­phyr en 2017. Faut-il y voir une loi des sé­ries ?

Se­lon Mme Dentinger, « c’est un très gros rôle à rem­plir, c’est très com­plexe, c’est très dif­fi­cile de trou­ver la bonne per­sonne qui a les deux, la bonne ex­pé­rience ar­tis­tique, et l’ex­pé­rience de bu­reau en as­so­cia­tion … des fois la per­sonne ne trouve pas que c’est un rôle pour elle, ou des fois ils trouvent autre chose, il y a toute sorte de rai­sons ». Mme Dentinger évoque, dans le cas du dé­part de la pré­si­dente sor­tante, Mme Hé­bert, « des rai­sons per­son­nelles et fa­mi­liales, ce­la n’a pas rap­port avec la Girandole en tant que telle. Ni­cole est in­croyable, elle a oeu­vré pen­dant long­temps pour nous ».

L’an­née pro­chaine les postes de pré­si­dence et de vice-pré­si­dence se­ront en élec­tion. Mme Mo­nique Mo­quin siè­ge­ra cette an­née au poste de Vi­ce­pré­si­dente. Cette an­née, les dé­fis sont mul­tiples, c’est pour­quoi Mme Dentinger lance un ap­pel à la com­mu­nau­té afin de sou­te­nir l'as­so­cia­tion en par­ti­ci­pant ac­ti­ve­ment. La pro­chaine réunion du CA se tien­dra le 23 oc­tobre.

« NOTRE PRIO­RI­TÉ C’EST TOU­JOURS LES BE­SOINS DE LA COM­MU­NAU­TÉ, PRÉSENTEMENT L’ÉCOLE DE DANSE EST TRÈS IM­POR­TANTE » - DA­NIELLE DENTINGER, PRÉ­SI­DENTE DU CA LA GIRANDOLE

« NI­COLE EST IN­CROYABLE, ELLE A OEU­VRÉ PEN­DANT LONG­TEMPS POUR NOUS » - DA­NIELLE DENTINGER, PRÉ­SI­DENTE DU CA LA GIRANDOLE

« C’EST UN TRÈS GROS RÔLE À REM­PLIR, C’EST TRÈS COM­PLEXE, C’EST TRÈS DIF­FI­CILE DE TROU­VER LA BONNE PER­SONNE » - DA­NIELLE DENTINGER, PRÉ­SI­DENTE DU CA LA GIRANDOLE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.