Une école lu­mi­neuse, une his­toire à in­ven­ter

Le Gaboteur - - ACTUALITÉ - Ni­ko­la LeBel

Le Conseil sco­laire francophone pro­vin­cial (CSFP) de Terre-Neuve et du La­bra­dor a in­vi­té la com­mu­nau­té francophone à vi­si­ter Ho­ly Cross Ju­nior High School jeu­di 27 avril 2017. En­fants, en­sei­gnants, pa­rents, per­son­nel et se sont ren­dus à l’école pour s’en faire une opi­nion. C’est à cet en­droit que le CSFP es­père dé­mé­na­ger les étu­diants de la 7e à la 12e an­née de l’École des Grands-Vents en sep­tembre 2017.

La di­rec­trice des ser­vices édu­ca­tifs du CSFP, Pa­tri­cia Greene, nous a ac­cueillis à la porte en ex­pli­quant que « tout ce qu'il faut pour une pro­gram­ma­tion in­ter­mé­diaire et se­con­daire est là ». Aux gens concer­nés d'en ju­ger par eux-mêmes, mais nous croyons bien qu'elle n'a pas tort.

La pre­mière pièce à cap­ter notre at­ten­tion est le gym­nase de l'école. Il est grand et pro­pice au sport avec de hauts pla­fonds, des pa­niers, des es­trades, une scène avec des ri­deaux et une salle d'en­tre­po­sage d'équi­pe­ment. La pré­sence d'une scène dans le gym­nase sous-en­tend que des spec­tacles pour­raient y être pré­sen­tés ou des as­sem­blées convo­quées, comme aux Grands-Vents, mais sa taille per­met d'ac­cueillir beau­coup plus de monde.

Les la­bo­ra­toires

En­suite, nous nous sommes ren­dus là où se trouvent les la­bo­ra­toires de science et d'in­for­ma­tique. Les cou­loirs que nous avons sillon­nés pour nous y rendre étaient pleins de ca­siers que pour­raient uti­li­ser les élèves. Les murs ont l'air so­lides et bien peints. Quelques-unes des tuiles de plan­cher se­raient à rem­pla­cer, mais ce n'est cer­tai­ne­ment pas urgent. Une des vi­si­teuses, concierge aux Grand­sVents, sem­blait en­thou­siaste en com­men­tant « C'est un bon bâ­ti­ment, ro­buste ». Les en­sei­gnants ont par­ta­gé sans doute cet en­thou­siasme à la vue de la salle des profs, mu­nie d'une cui­sine et de di­vans.

Le la­bo­ra­toire scien­ti­fique, que nous avons trou­vé en peu de temps, est bien équi­pé : des tables ré­centes, des éviers, une hotte, des pla­cards, un pe­tit en­tre­pôt… Le la­bo­ra­toire in­for­ma­tique, lui, est un peu plus vieux, mais en­core en bon état d'usage. Plus loin, on trouve aus­si un ate­lier de me­nui­se­rie, en­core plein de bois et d'ou­tils, et une classe d'éco­no­mie fa­mi­liale, avec deux fours et des comp­toirs pour pré­pa­rer la po­pote.

Bi­blio­thèque sur deux étages

Puis, il y a une grosse salle à deux étages, toute illu­mi­née. Cette salle, ja­dis, était une bi­blio­thèque. On y trouve des Le Ga­bo­teur livres et de vieilles pho­tos des en­fants qui ont fré­quen­té l'école par le pas­sé. Des pho­tos comme celles-là, il y en a un peu par­tout, en plus de plaques des fi­nis­sants et des images et des per­son­nages des­si­nés par les élèves d'an­tan. On sent l'his­toire de l'édi­fice. On peut fa­ci­le­ment s'ima­gi­ner comment les jeunes se sont ap­pro­prié la place au fil des ans et, de ce fait, comment les élèves de la 7e à la 12e des Grands-Vents pour­raient faire de même. Comme l'a dit un autre pa­rent « il n'y a be­soin que de quelques fi­ni­tions. C'est tout. Tout va bien avec cette école ». Le po­ten­tiel est là. Fau­dra voir la suite des choses.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.