10 trucs contre le stress des exa­mens

Le Gaboteur - - LA UNE - Lau­rie La­lan­cette Ber­ge­ron

Les exa­mens ar­rivent à grand pas avec leur lot de pages à lire et à re­lire, les pages pleines de notes, les sur­li­gneurs qui vi­re­voltent sur les feuilles blanches et bien sûr une cer­taine dose de stress. Nous sommes tous pas­sés par là, le stress et la fa­tigue sont une com­bi­nai­son hor­rible. Les exa­mens sont stres­sants, mais ne t’in­quiète pas, tout ce que tu dois faire est prendre une grande res­pi­ra­tion et lire mes 10 meilleurs trucs pour pas­ser à tra­vers la se­maine la plus in­tense de l’an­née sco­laire.

Tout le monde vit le stress des exa­mens dif­fé­rem­ment, mais peu im­porte com­bien de temps nous pas­sons à pra­ti­quer, étu­dier et ré­vi­ser, nous ne nous sen­tons ja­mais prêts à en­ta­mer notre pre­mière se­maine d'exa­mens. Mais pour­quoi les exa­mens sont-ils une source de stress?

« On se sent stres­sé parce que ce n'est plus à propos de nos connais­sances, c'est à propos de notre mé­moire. Nous de­vons re­te­nir plus de 40 pages de notes, ce n'est pas notre faute si quelques-uns d'entre nous ne peuvent même pas se sou­ve­nir de ce qu'ils ont man­gé pour dé­jeu­ner hier ma­tin. Nous n'avons pas de pause. Sept jours de suite, nous de­vons faire des exa­mens sans ja­mais nous re­po­ser. Nous avons à peine le temps d'en fi­nir un qu'ils nous en lancent un autre à la fi­gure », ra­conte Ali­cia Nip­pard, 14 ans.

Le stress, c’est nor­mal!

Évi­dem­ment, le stress, c'est aus­si parce que ces exa­mens sont des en­jeux dans nos études et aus­si parce que nous al­lons être no­tés. Nous sommes stres­sés sur­tout parce que nous sa­vons que les pro­fes­seurs ou même notre propre per­sonne ont des exi­gences éle­vées et que nous al­lons être ju­gés au moindre dé­tail, nous de­vons donc être à la hau­teur. Ce n'est pas évident quand nous sommes jeunes et que nous dé­bu­tons! Ces mo­ments clés de notre vie sont des mo­ments forts en émo­tions car ils im­pliquent beau­coup de pré­pa­ra­tion. Même si c'est stres­sant à en de­ve­nir in­sup­por­table, le stress, c'est nor­mal, le stress est is­su de notre en­vie de réus­sir, c'est donc po­si­tif. Sans stress, il n'y a pas d'en­vie de se sur­pas­ser! Il se­rait anor­mal de ne pas stres­ser!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.