Le Tar­tuffe de Mo­lière à Terre-Neuve, en 1939…

La pièce adap­tée par Andy Jones de chef-d’oeuvre du grand dra­ma­turge fran­çais est en tour­née dans l’île ces jours-ci.

Le Gaboteur - - LA UNE - Étienne Villaume

Le Ga­bo­teur a pu ren­con­trer à St. Jean ce monstre sa­cré de la scène théâ­trale terre-neu­vienne, voire ca­na­dienne. Or par­ler à Andy Jones, c'est plon­ger dans le monde du théâtre à deux pieds: en­tou­ré d'ou­vrages de théâtre et de dic­tion­naires ca­lés dans de pe­tites éta­gères fixées en hau­teur le long des murs, ce na­tif de St. John's ha­bi­tuel­le­ment entre deux avions, vient de ren­trer « d'une pe­tite marche » avec son « ami de­puis plus de qua­rante ans », Ro­bert Joy, qui in­carne le per­son­nage du Tar­tuffe.

Tasses de thé fu­mant à la main, as­sis dans de vieilles chaises en bois de part et d'autre d'un large bu­reau en pin au vernis écaillé, ils nous dé­voilent l'un et l'autre leurs sen­ti­ments et connais­sances de Tar­tuffe, ce per­son­nage em­blé­ma­tique de l'oeuvre de Mo­lière.

Pour les Fran­co­phones, Mo­lière est un mo­nu­ment de la lit­té­ra­ture clas­sique mais es­til aus­si connu des hommes et femmes de théâtre an­glais?

Ro­bert Joy - Vous vou­lez rire?! Mo­lière fait par­tie des grands au­teurs clas­siques que tout co­mé­dien étu­die as­sez tôt dans sa car­rière. Il n'est pas aus­si connu que Sha­kes­peare, d'ac­cord, mais cette pièce est in­con­tour­nable! Te­nez, par exemple, Le Tar­tuffe est en­core joué en ce mo­ment au Fes­ti­val de Strat­ford, en On­ta­rio. J'ai moi-même joué aus­si

Le Mi­san­thrope en 1972 lorsque j'étais à To­ron­to… C'est une ex­pé­rience in­ou­bliable!

Andy Jones - J'ai bien sûr lu Mo­lière; mais mal­heu­reu­se­ment tou­jours en an­glais car mon fran­çais ne me per­met pas d'ap­pré­cier de tels bi­joux d'écri­ture dans leur langue ori­gi­nale. C'est une grande honte que j'ai.

Com­ment Tar­tuffe est-elle de­ve­nue la pre­mière pièce de la pre­mière sai­son de Jillian Kei­ley , en tant que di­rec­trice du Théâtre an­glais du Centre na­tio­nal des arts?

Andy Jones - Jill a vu la pièce à Cu­pids lorsque je l'avais mon­tée en 2012 pour la sai­son es­ti­vale du théâtre de cette lo­ca­li­té. J'avais écrit le dé­but de la pièce et la fin de la pièce mais la grosse ma­jo­ri­té de la pièce était un pot-pour­ri de tra­duc­tions tom­bées dans le do­maine pu­blic, plus ou moins bonnes, que j'avais re­pa­ti­né à la sauce terre-neu­vienne.

Tou­jours est-il qu'un soir, alors que nous sou­pions en­semble, elle a re­çu un coup de fil : on lui pro­po­sait de prendre la di­rec­tion ar­tis­tique du Théâtre an­glais du Centre na­tio­nal des Arts du Ca­na­da. Elle est sor­tie de table pour pour­suivre la dis­cus­sion, vous ima­gi­nez… En re­ve­nant, elle m'a re­gar­dé et m'a dit : « je veux que tu ré­écrives l'in­té­gra­li­té de Tar­tuffe en an­glais. » Je l'ai re­gar­dée, sans doute avec la bouche grande ou­verte, et avant que je puisse dire un mot, elle a pré­ci­sé : « en vers bien sûr, comme dans la ver­sion ori­gi­nale ». Là, j'ai cru que j'al­lais tom­ber de ma chaise, elle a alors ajou­té : « et je veux que la scène se passe à Terre-Neuve ». Alors là, j'ai per­du mon calme, je me suis le­vé et lui ai dit : «P… T'es ma­lade ou quoi? Tu dé­connes? » Vous ne connais­sez pas Jill mais je peux vous dire que d'oc­tobre 2012 à août 2013 je n'ai pas ar­rê­té d'écrire : des fois c'était à peine cent mots par jour…

Croyez-moi, c'était loin d'être une si­né­cure... J'avais des édi­tions de Tar­tuffe de toutes les époques, dans toutes sortes de livres, des pe­tits, des grands, dont cer­tains d'ailleurs très beaux, dans des ma­té­riaux très nobles, mais alors dans un an­glais… ter­rible! Re­gar­dez! Ce n'est même pas en vers! C'est hon­teux d'im­pri­mer des âne­ries pa­reilles sur du si beau pa­pier… Quelle his­toire! Mais pour­quoi avoir trans­po­sé l'in­trigue de 1664 en 1939?

Por­trait de Mo­lière par Nicolas Mi­gnard.

Mo­lière

Pho­to : Ca­thy El­liott

Greg Ma­lone, à la droite d’Andy Jones sur cette pho­to, in­carne le per­son­nage de Mme Per­nelle dans la pro­duc­tion de Tar­tuffe ac­tuel­le­ment en tour­née à Terre-Neuve. Cette pho­to a été prise en cou­lisses du théâtre d’été de Cu­pids, en 2012. Andy Jones in­car­nait alors le Tar­tuffe et Greg Ma­lone Ma­dame Per­nelle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.