QUAND LE MÉ­TAL SE FAIT AUSSI ÉLÉGANT QUE LE BOIS

Le Journal de Montreal - CASA - - CASA - CHRIS­TIAN LAVIGNE

Grâce aux nou­velles tech­nolo­gies de fab­ri­ca­tion et de fi­ni­tion, le mo­bilier de mé­tal of­fre aujourd’hui de nom­breux avan­tages pour ce qui touche à la so­lid­ité et à la dura­bil­ité. Mais au cours de la dernière dé­cen­nie, il a aussi con­sid­érable­ment évolué en matière de de­sign et d’élé­gance. Et c’est un peu la mis­sion que s’est don­née Amisco, un fab­ri­cant de L’Islet, une pe­tite mu­nic­i­pal­ité de ChaudièreAp­palaches, à l’est de Mont­magny. Fondée en 1954, l’en­treprise de la famille Poitras, en est à sa troisième généra­tion de dirigeants. Au tout début, Amisco se spé­cial­i­sait dans la pro­duc­tion de mo­bilier sco­laire et in­sti­tu­tion­nel en tubes de mé­tal. Rapi­de­ment, elle a in­té­gré le tra­vail du bois et le rem­bour­rage à ses champs d’ex­per­tise. Puis, au fil du temps, Amisco a ajouté le mo­bilier rési­den­tiel à son of­fre de pro­duits, d’abord des tabourets, puis des en­sem­bles de salle à manger et en­fin des lits aux fi­nis et re­cou­vre­ments per­son­nal­is­ables.

PER­SON­NAL­IS­ABLES

Et c’est bien la voie de la per­son­nal­i­sa­tion qui a rendu les pro­duits d’Amisco si at­trayants et élé­gants. La pal­ette de fi­nis et de re­cou­vre­ments est si généreuse qu’on peut facile­ment les adapter à tous les styles de déco.

Pour la fi­ni­tion du mé­tal, on retrouve près de 10 fi­nis opaques, al­lant du blanc au noir, en plus de deux fi­nis semi­trans­par­ents et trois fi­nis martelés.

Les re­cou­vre­ments sont of­ferts en plus d’une soix­an­taine de tis­sus, unis ou à mo­tifs, aux pro­priétés et à la tex­ture vari­ables.

Cette se­maine, je vous pro­pose un flo­rilège des nou­veautés 2016 d’Amisco, présen­tées au Sa­lon cana­dien du meu­ble tenu à Toronto, fin mai dernier.

RÉFÉRENCE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.