UN CROWNE PLAZA TRANSFORMÉ EN RÉSIDENCE

Le Journal de Montreal - CASA - - TRUCS DÉCO - JAC­QUES LAPLANTE 1.

Ils sont lé­gion les pro­prié­taires de rési­dences à dire que vivre chez eux, «c’est comme vivre à l’hô­tel». Eh bien, dans le cas du Manoir Plaza à Mon­tréal, la for­mule n’a rien d’un stunt pub­lic­i­taire! On est plutôt très près de la vérité. Avant que les Rési­dences Soleil ne fassent l’ac­qui­si­tion, en 2013, du 505 Sher­brooke Est et le con­ver­tis­sent en résidence pour re­traités au­tonomes ou semi­au­tonomes, le Manoir Plaza avait pour nom Hô­tel Crowne Plaza, et avant ça, Hô­tel Hil­ton. C’est ce dernier qui a fait con­stru­ire l’im­posant éd­i­fice de 24 étages en 1974. Il aura fallu une an­née et demie pour trans­former l’Hô­tel Crowne Plaza en résidence pour re­traités et lorsque l’on fait le tour du pro­prié­taire, on com­prend pourquoi. On a eu, en­tre autres, à trans­former les cham­bres en lo­ge­ments; il y en a 417. On a in­stallé des sys­tèmes de sécu­rité (gi­cleurs, caméras, tirette), mais surtout, on a con­verti la gi­gan­tesque salle de bal en un re­mar­quable cen­tre récréatif. On retrouve dans la même salle deux al­lées de quilles, deux ter­rains de pé­tanque et un mini-golf de 9 trous s’éten­dant sur quelque 75 pieds et joli­ment dé­coré, no­tam­ment par neuf ar­bres et plantes ar­ti­fi­ciels. Pour ajouter au dé­cor, une baie vit­rée longe tout le par­cours et nous laisse voir la somptueuse piscine in­térieure au bout de laque­lle sont in­stal­lés SPA, ves­ti­aires et douches. On retrouve aussi, mais à l’étage in­férieur, une salle de cinéma tout ce qu’il y a de plus typ­ique avec ses 125 fauteuils en tissu et sa ma­chine à pop­corn. Plus loin en­core, une salle de golf virtuel, un salon de bil­lard (il y en a trois dans la résidence) et une bib­lio­thèque pass­able­ment gar­nie.

L’INCROYABLE SALLE À MANGER

Que dire main­tenant de la ma­jestueuse salle à manger? RENVERSANT! Non seule­ment est-elle amé­nagée au 24e étage, mais en plus, ses qua­tre murs sont vit­rés du pla­fond au sol. Imag­inez le spec­ta­cle! D’un côté, le pont Jac­ques-Cartier, la Ronde et les feux d’ar­ti­fice les mer­cre­dis et samedis, d’un autre, les Lau­ren­tides et ses mon­tagnes, d’un autre en­core les grat­te­ciel, le mont Royal, le stade Per­ci­valMol­son. Et les con­cep­teurs ont eu la bril­lante idée de laisser un pas­sage li­bre de toute en­trave tout au­tour de la cui­sine. Une pe­tite marche et voilà Mon­tréal vue de tous les an­gles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.