TOUT DANS UN MÊME ÉDIFICE

Le Journal de Montreal - CASA - - CASA - JAC­QUES LAPLANTE

Avec une en­trée prin­ci­pale aux al­lures de grand hô­tel et des murs de huit étages tous re­cou­verts de briques et de pier­res; avec tous ces bal­cons qui y sont sus­pendus et la grande su­per­fi­cie qu’il oc­cupe à l’an­gle des boule­vards Le Car­refour et Daniel-John­son, le Sélec­tion Laval en im­pose. La résidence pour aînés au­tonomes ou semi­au­tonomes a été con­stru­ite en 2007 par Réseau Sélec­tion qui y loge aussi son siège so­cial. Outre les bu­reaux ad­min­is­trat­ifs, l’édifice compte 215 unités, presque toutes ré­par­ties sur les sept derniers étages. Le rez-dechaussée est ex­clu­sive­ment con­sacré aux es­paces com­muns, tels que les salles de cours (univer­sité du 3e âge de l’Univer­sité de Sher­brooke), la piscine, le grand sa­lon avec pi­ano à queue et foyer, la salle de bil­lard, la bib­lio­thèque ainsi que la salle à manger et le bistro, tous deux ac­ces­si­bles égale­ment au pub­lic. Un peu plus loin, on en­tr­era dans la zone Idée santé que tra­verse un cor­ri­dor et qui tient lieu aussi de ga­lerie d’art. Des artistes pro­fes­sion­nels y ex­posent leurs oeu­vres que les pas­sants peu­vent con­tem­pler en se ren­dant à la phar­ma­cie, au bureau de l’os­téopathe, au sa­lon de coif­fure et d’es­thé­tique, à la salle de gym, à la salle d’aéro­bie ou à la piscine.

MAISONS DE VILLE ET PENTHOUSES

On retrou­vera aussi au rez-de-chaussée quelques unités dites «maisons de ville», voilà qui est plutôt rare sinon in­ex­is­tant dans le mi­lieu des rési­dences pour aînés. Il s’agit de lo­ge­ments de qua­tre pièces et demie sur deux étages et dis­posant cha­cun d’une en­trée in­dépen­dante don­nant di­recte­ment sur le sta­tion­nement ex­térieur. Ces maisons de ville sont util­isées pour les courts séjours, générale­ment d’une journée à un mois.

Autre par­tic­u­lar­ité au Sélec­tion Laval, on y of­fre égale­ment en lo­ca­tion quelques penthouses avec ter­rasse. Et quelles ter­rasses! Cer­taines ont 1000 pieds car­rés et don­nant sur le jardin de la résidence. Vrai­ment de toute beauté, ce jardin, d’ailleurs, en rai­son de l’amé­nage­ment paysager bien sûr, mais surtout à cause de sa pièce maîtresse: un long bassin d’eau rect­an­gu­laire au bout duquel se dresse une méga fontaine com­posée à sa base d’un bassin en demicer­cle, d’une cascade au deux­ième palier, et au som­met, de jets d’eau ainsi que deux grands hérons sculp­tés.

Régulière­ment l’été, on in­stalle une scène tout juste de­vant cette fontaine et des groupes mu­si­caux s’y don­nent en spec­ta­cle, à la grande joie des rési­dents, surtout ceux dont le bal­con ou la ter­rasse donne sur le jardin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.