UN ENGOUEMENT DANS LA CON­STRUC­TION NEUVE

Le Journal de Montreal - CASA - - NEWS - HORTENSE DES DORIDES Col­lab­o­ra­tion spé­ciale

Avec la baisse des coûts liés aux objets connectés de la mai­son, des pro­mo­teurs mon­tréalais n’ont pas hésité à in­té­grer la do­mo­tique, qu’elle soit de base, en op­tion ou com­plète­ment in­té­grée, dans les unités de con­do­minium ou les maisons de ville de leurs pro­jets re­spec­tifs.

Chez De­vimco, le pro­jet Ex­alto, conçu en 2016 en plein cen­tre de Griffin­town, fut le pre­mier pro­jet du pro­mo­teur qui démocrati­sait la do­mo­tique, en l’of­frant en ex­tra à faible coût.

« Avec ce pro­jet, nous sommes ar­rivés à une do­mo­tique sim­pli­fiée, avec sys­tème de ther­mostats par Wi-Fi, ou­ver­ture de porte par Blue­tooth et port USB in­té­grés aux du­plex élec­triques, ex­plique Pa­trick Blanchette, ar­chi­tecte chez De­vimco. Il n’y a pas si longtemps, il était très coû­teux de le faire, avec un in­vestisse­ment de 5000 $ à 10 000 $. Au­jourd’hui, les util­isa­teurs peu­vent in­staller gradu­elle­ment leur do­mo­tique dans leurs unités et agrandir le dé­ploiement de leurs sys­tèmes. »

L’ar­chi­tecte ajoute que « la technologie évolue telle­ment vite qu’il est préférable, selon nous, de choisir son sys­tème lorsque les unités sont livrées, soit habituelle­ment 24 à 36 mois après les achats en prévente. »

SANS-FIL

Même son de cloche chez DevMcGill, qui priv­ilégie les sys­tèmes sans-fil. « Nous ne faisons plus vrai­ment de do­mo­tique avec pré­fi­lage dans nos con­dos, car il n’y a plus vrai­ment de de­mande, ex­plique Alexan­dra Ser­afini, di­rec­trice Vente et développe­ment pro­duits chez DevMcGill. L’in­térêt est dé­sor­mais sur des mod­ules comme Alexa d’Ama­zon, Google Home ou Sonos. »

Au­jourd’hui, DevMcGill in­clut dans tous ses con­dos des sys­tèmes de ser­rures élec­tron­iques pour les portes d’en­trée pour fa­ciliter l’ac­cès sans clé. « C’est idéal si on a be­soin de don­ner l’ac­cès tem­po­raire à un ami, une livrai­son, un voisin, un ser­vice de mé­nage, etc. »

Égale­ment in­clus dans les pro­jets comme NOCA ou Les Ate­liers Castel­nau, des sys­tèmes de cli­ma­ti­sa­tion élec­tron­iques qui per­me­t­tent de con­trôler la tem­péra­ture à dis­tance.

DANS TOUTES LES UNITÉS

YUL, un autre pro­jet d’en­ver­gure au cen­tre-ville de Mon­tréal, a in­clus un sys­tème de base de do­mo­tique dans toutes les unités et maisons de ville. « Nous avons voulu in­té­grer la do­mo­tique, car le con­cept de notre pro­jet est chic et épuré, min­i­mal­iste et haut de gamme, ex­plique Kheng Ly, PDG de YUL Con­do­mini­ums, fon­da­teur et prési­dent du groupe Brivia. La technologie fait par­tie du min­i­mal­isme et de la sim­plic­ité. »

La com­pag­nie de do­mo­tique Homesync s’est oc­cupée de l’in­té­gra­tion dans toutes les unités. « Nous avons in­stallé un sys­tème Con­trol4 dans chaque unité, qui per­met au pro­prié­taire d’in­ter­a­gir avec l’in­ter­phone, les caméras de sécu­rité et le sys­tème d’alarme. Le pro­prié­taire de l’unité peut y avoir ac­cès au moyen d’un écran tac­tile élé­gant ac­croché au mur, ou à par­tir de son ap­pareil in­tel­li­gent per­son­nel », ex­plique Frank Ricci, di­recteur des ventes chez Homesync.

Les acheteurs pou­vaient en­suite agré­menter leur sys­tème en op­tion, avec par ex­em­ple le con­trôle d’éclairage et de la tem­péra­ture, la télévi­sion, la chaîne stéréo et les stores mo­torisés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.