Trou­ver sa voix

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Serge Drouin Le Jour­nal de Qué­bec

« C’est une ex­pé­rience ex­tra­or­di­naire que de créer un per­son­nage à par­tir d’une voix. J’es­père que d’autres pen­se­ront à moi pour ce type de tra­vail ».

Pour la pre­mière fois de sa car­rière, l’hu­mo­riste-ani­ma­teur et co­mé­dien Jean-Mi­chel Anc­til prête sa voix à un per­son­nage d’un film d’ani­ma­tion. Il est le père de la nou­velle hé­roïne des jeunes, Co­ra­line. Une ex­pé­rience qu’il a ado­rée.

UNE PRE­MIÈRE

Ce per­son­nage de père de fa­mille en des­sins ani­més est ar­ri­vé « comme un ca­deau de Noël » dans la vie de Anc­til. « J’ai su que j’al­lais être la voix du père quelques jours avant Noël » de ra­con­ter Anc­til. « Mon nom est, semble-t-il sor­ti lors d’une séance de brains­tor­ming. On m’a par la suite té­lé­pho­né; j’ai pas­sé un test, joué une scène et ob­te­nu le rôle ».

Si Anc­til prête sa voix à un per­son­nage de des­sins ani­més pour une pre­mière fois, l’hu­mo­riste est ha­bi­tué de chan­ger sa voix. « Quand je ra­conte des his­toires à mes filles, je change de voix. Je joue tous les per­son­nages » de dire Anc­til.

L’AIDE DE SES FILLES

D’ailleurs, pour Co­ra­line, Anc­til a de­man­dé l’avis de ses filles pour trou­ver la bonne voix. « J’ai fait toutes sortes de voix de­vant elles. Je leur de­man­dais leur avis ».

Jean-Mi­chel Anc­til avoue sans gêne que son per­son­nage « a une voix avec un pe­tit fond de Pierre La­pointe. Sa voix vient un peu de la gorge » note-t-il. Et l’hu­mo­riste est heu­reux lors­qu’on lui fait re­mar­quer que sa voix est mé­con­nais­sable. « Les ve­dettes, dans un film d’ani­ma­tion, ce sont les per­son­nages. Si les gens ne nous re­con­naissent pas, tant mieux, ça donne de la cré­di­bi­li­té au film ».

UN SPEC­TACLE

Par ailleurs, en plus de Co­ra­line, de son émis­sion ra­dio­pho­nique à Rock Dé­tente, Jean-Mi­chel Anc­til re­mon­te­ra sur scène cette an­née avec un nou­veau spec­tacle. Il avait pour­tant lais­sé en­tendre qu’il ne fe­rait plus de scène, mais une mi­ni-tour­née pour le compte de Rock Dé­tente lui a fait chan­ger d’idée.

Anc­til a l’in­ten­tion de pré­sen­ter la pre­mière de son spec­tacle à Gatineau en juillet pro­chain. Par la suite, il dé­ci­de­ra de sa tour­née. « Je ne veux pas faire plus de 60 spectacles par an­née. Je tiens à ma qua­li­té de vie et ma vie de fa­mille » de conclure Anc­til.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.