COMME UN JEU VI­DÉO

Le Journal de Montreal - Weekend - - CINÉMA - Sun Me­dia

Vous sa­vez qu’un film de science-fic­tion est pro­blé­ma-tique lors­qu’il passe les cinq pre­mières mi­nutes à vous ex­po­ser son in­trigue by­zan-tine, et que vous ne sa­vez tou­jours pas ce qui se passe.

C’est ce qui ar­rive avec Push, le Blade Run­ner alam­bi­qué d’un pauvre homme qui est en amour avec son « sai­sis­sant » concept : il semble y avoir des gens su­per­puis­sants par­mi nous et le gou­ver­ne­ment veut soit les tuer, soit en faire des su­per­sol­dats .

Mais bien qu’il ait été re­pris pour une sé­rie de bandes des­si­nées, en fait, Push n’est stric­te­ment qu’une créa­tion d’ac­croc aux jeux vi­déo de David Bour­la.

L’éco­nome réa­li­sa­teur Paul McGui­gan (Sle­vin) tire le meileur de ses res­sources li­mi­tées, fil­mant sou­vent di­rec­te­ment dans la rue et dans les mar­chés de pois­sons au mi­lieu d’une foule réelle.

C’est juste que tout est gâ­ché par une his­toire pleine de trous et par des per­son­nages ti­rés d’une boîte de car­ton. Da­ko­ta Fan­ning est la seule qui réus­sit à mettre un peu de chair sur son per­son­nage et qui joue de fa­çon convain­cante une ado­les­cente ivre qui-a-ma­lau-coeur, une étape vé­ri­ta­ble­ment im­por­tante dans la car­rière de cet en­fant ac­trice vers le monde adulte.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.