DE SEN­SUELLE À MA­TER­NELLE

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Sun Me­dia

LOS ANGELES — Dans le monde de rêves qu’est Hol­ly­wood, Te­ri Hat­cher est mieux connue comme la sexy fé­line Su­san Mayer dans l’émis­sion po­pu­laire Beau­tés désespérées.

Les femmes y font de pe­tits rires, les hommes les dé­si­rent et les geeks sont ob­sé­dés au su­jet de la lon­gueur des tresses de Su­san et les ron­deurs de son corps vo­lup­tueux.

Il se peut même que Te­ri Hat­cher donne l’im­pres­sion d’être un poids lé­ger de Hol­ly­wood… jus­qu’à ce qu’on la ren­contre. In­tel­li­gente, ar­ti­cu­lée, forte sur les prin­cipes mo­raux et très sou­cieuse d’être une bonne mère, Te­ri Hat­cher, une mère mo­no­pa­ren­tale de 44 ans, dé­borde d’éner­gie. C’est donc idéal que Hen­ry Se­lick, col­la­bo­ra­teur au film de Tim Bur­ton, L’étrange Noël de M. Jack 3-D ait choi­si Hat­cher pour don­ner corps à la voix de la mère dans son nou­veau film, Co­ra­line.

En réa­li­té, Hat­cher prête sa voix à trois mères : la vraie mère, la fausse mère et la mé­chante mère. Cette der­nière fait son en­trée en scène au mo­ment où Co­ra­line (la voix de Da­ko­ta Fan­ning) est la plus vul­né­rable dans cette aven­ture fan­tas­tique de né­gli­gence, de ten­ta­tion, de peur, de se­cours et de ré­demp­tion.

Les pro­pos de Te­ri Hat­cher lors d’une confé­rence de presse et lors de l’en­tre­vue qu’elle a ac­cor­dée à Sun Me­dia montrent à quel point elle at­taque son pre­mier film d’ani­ma­tion avec sé­rieux.

« J’ai tou­jours vou­lu jouer un rôle dans un film d’ani­ma­tion, mais je n’ai ja­mais rê­vé que je pour­rais par­ti­ci­per à ce ni­veau de ta­lent ar­tis­tique », ré­pond-elle lors­qu’on lui de­mande sa ré­ac­tion d’avoir dé­cro­ché un rôle dans un chef-d’oeuvre de Se­lick.

PHOTO D’ARCHIVES

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.