PAS LE GROS LOT

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - Pierre O. Nadeau Le Jour­nal de Qué­bec

La pub de Lot­to 6/49 a rap­por­té gros à Marc Lar­ri­vée... mais da­van­tage en re­con­nais­sance qu’en ar­gent !

Non, il ne s’est pas en­ri­chi. « C’est moins payant qu’on le croit... », dit-il. « Un gars que je n’avais pas vu de­puis deux ans s’est pré­sen­té chez moi der­niè­re­ment et il était éton­né de voir que j’ha­bi­tais en­core la même mai­son. Croyait-il que cette pub m’avait rap­por­té as­sez pour me payer un châ­teau... »

Marc Lar­ri­vée se garde bien de ré­vé­ler son ca­chet, mais nous ap­prend qu’il a tou­ché « bien en de­çà de 10 000 $ » pour cha­cun de ses cinq mes­sages de Lot­to 6/49, dont le tour­nage pre­nait entre huit et 12 heures.

Marc Lar­ri­vée est bien au fait que Be­noît Brière (mon­sieur Bell) et Syl­vain Mar­cel (Fa­mi­li Prix) ont fait beau­coup plus d’ar­gent que lui.

« Mais il faut faire la dis­tinc­tion entre le porte-pa­role d’un pro­duit ou d’une com­pa­gnie et le simple rôle de co­mé­dien dans une pub. Il y a une grosse dif­fé­rence... »

Marc Lar­ri­vée est loin de se plaindre de son sort en ra­con­tant cette « ex­pé­rience exal­tante », qu’il au­rait ai­mé pro­lon­ger...

En­fin, lors­qu’on lui de­mande si lui­même est un consom­ma­teur de billets de lo­te­rie, il ré­pond, pince-sans-rire : « di­sons que j’ai com­pris... »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.