DES JEUX OLYM­PIQUES QUI DI­VISENT

Le Journal de Montreal - Weekend - - TOURISME -

VANCOUVER | (AFP) Pain bé­ni pour l’in­dus­trie du tou­risme mal­gré le contexte de crise éco­no­mique mon­diale et fier­té pour la ma­jo­ri­té de la po­pu­la­tion lo­cale, les jeux d’hi­ver sont aus­si ac­cueillis avec scep­ti­cisme par cer­tains ac­teurs so­ciaux, qui en dé­noncent les dé­penses.

Une chose est sûre, les Jeux de­vraient être une réus­site tou­ris­tique pour Vancouver si l’on en juge par le taux d’oc­cu­pa­tion des hô­tels.

« Nous sommes dé­jà qua­si­ment com­plets », as­sure El­len Leung, qui tra­vaille à l’hô­tel Le So­leil en centre-ville et dit re­ce­voir ré­gu­liè­re­ment des ap­pels de so­cié­tés, de tou­ristes ou de fa­milles d’ath­lètes cher­chant à se lo­ger.

Pour Ch­ris Pap­pas, qui di­rige le res­tau­rant « Night and Day » à Bur­na­by, en ban­lieue de Vancouver, près de la pa­ti­noire olym­pique, les Jeux sont la meilleure chose qui soit ar­ri­vée à la ville de­puis bien long­temps, mais il ne dé­co­lère pas contre les « an­ti », qui veulent se­lon lui gâ­cher l’évè­ne­ment.

« On sent l’ex­ci­ta­tion mon­ter », dit-il. « Les Jeux vont ai­der notre éco­no­mie à re­dé­mar­rer. Quand on a eu les Cham­pion­nats du monde ju­nior de ho­ckey sur glace et les Cham­pion­nats du monde de pa­ti­nage ar­tis­tique, ces der- nières an­nées, nous avons bien tra­vaillé. Alors avec les Jeux, on at­tend en­core plus. »

« Mais les ma­ni­fes­tants, les SDF et les dro­gués veulent rui­ner l’évè­ne­ment. Vancouver est une belle ville qui de­vient de plus en plus dan­ge­reuse », ajoute-t-il.

PRO­BLÈMES SO­CIAUX

Hors de l’in­dus­trie tou­ris­tique, cer­tains s’in­surgent tou­te­fois contre l’ar­gent pu­blic in­ves­ti dans les JO plu­tôt que dans le rè­gle­ment des pro­blèmes so­ciaux de la ville, dont la po­pu­la­tion a cru ra­pi­de­ment ces der­nières an­nées.

« Le prix d’un billet pour la cé­ré­mo­nie d’ou­ver­ture est de 1182 dol­lars alors qu’une per­sonne pris en charge par les pro­grammes so­ciaux ne coûte que 610 dol­lars par mois », stig­ma­ti­sait ré­cem­ment Sun Wen­dy Pe­der­son, membre d’une as­so­cia­tion lo­cale, dans les co­lonnes du Vancouver Sun.

An­na Jones, qui tra­vaille pour une as­so­cia­tion dans la par­tie Est du centre-ville, zone de pau­vre­té où le taux de cri­mi­na­li­té est par­mi les plus éle­vés du Ca­na­da, a peur que les Jeux servent de pré­texte à la po­lice pour une prise en mains « mus­clée » des sans-abris, nom­breux à Vancouver, qui se­ront priés de ne pas trop se mon­trer pen­dant la quin­zaine olym­pique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.