Spé­cia­li­tés li­ba­naises

Le Journal de Montreal - Weekend - - WEEKEND - So­phie Du­ro­cher Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Si vous avez ai­mé Per­sé­po­lis de l’Ira­nienne Mar­jane Sa­tra­pi, vous al­lez ado­rer Je­me­sou­viens Beyrouth de la Li­ba­naise Zei­na Abi­ra­ched. C’est aus­si une bande des­si­née, aus­si en noir et blanc, aus­si écrite et des­si­née par une femme et ça se passe aus­si dans une par­tie du globe dont on n’en­tend par­ler qu’au bul­le­tin d’in­for­ma­tion pour des mau­vaises nou­velles.

Zei­na Abi­ra­ched ra­conte ses sou­ve­nirs dé­chi­rants de son en­fance et son ado­les­cence dans un Li­ban en guerre : son pe­tit frère qui col­lec­tionne les éclats d’obus; l’au­to de sa mère cri­blée de balles; les bar­ri­cades sur le che­min de l’école; le bruit des bom­bar- de­ments et les nom­breux exils au Ko­weït ou à Chypre.

Les des­sins sont si beaux qu’on au­rait en­vie de mon­trer cette BD à nos ados pour leur faire com­prendre que même en pé­riode de guerre on peut trou­ver de la beau­té dans la vie de tous les jours et du ré­con­fort dans la vie de fa­mille. Et ils ap­pren­draient aus­si que les adultes exa­gèrent quand ils disent « c’est Beyrouth ! » dès qu’un nid-de-poule creuse la chaus­sée.

Je­me­sou­viensBey­routh, de Zei­na Abi­ra­ched, aux édi­tions Cam­bou­ra­kis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.