Sur un air de bos­sa-no­va

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

Au mois de sep­tembre 2003, le duo bet.e et Stef se sé­pa­raient. Pen­dant dix ans, ils ont en­chan­té des mil­liers de mé­lo­manes, avec une for­mule toute simple de bos­sa-no­va qui culmi­na avec Day by Day et ses 85 000 exem­plaires ven­dus. Par des sources bien in­for­mées, nous sa­vions que bet.e pré­pa­rait un nou­veau disque. En­fin, le grand jour est ar­ri­vé.

Après avoir lu ces lignes, ne cour­rez pas chez votre dis­quaire puisque b.co­ming ne se­ra en ma­ga­sin que le mar­di 24 fé­vrier. Comme vous pou­vez le consta­ter, la photo illus­trant la po­chette du disque est tout ce qu’il a de plus sug­ges­tif, mais avec un brin de re­te­nue, quand même, comme le tra­vail de bet.e qui re­vi­site à sa ma­nière les ri­vages de la mu­sique bré­si­lienne, un grand stan­dard de jazz ain­si que trois com­po­si­tions per­son­nelles.

SEN­SUA­LI­TÉ

L’in­ter­prète ne s’of­fus­que­ra pas, si nous men­tion­nons le nom de la chan­teuse Sade après trois écoutes sou­te­nues. Sans ja­mais co­pier, elle sou­tient le même timbre qui fleure bon la sen­sua­li­té, l’éva­sion et cette ap­proche cha­lou­pée propre aux rythmes sud – amé­ri­cains.

Évi­tant le piège du « ea­sy lis­te­ning », bet.e creuse les sillons de la bos­sa-no­va avec E Pre­ci­so Per­do­ra, Can­to de Os­san­ha, Eu Que­ro Um sam­ba et You’d Be So Nice To Come Home To, un grand class­sique du jazz.

Par­mi les autres dé­cou­vertes et tou­jours dans le même sens, nous re­trou­vons Lu­cky, By My Side po­pu­la­ri­sé par le chan­teur de charme Bob­by Da­rin et deux com­po­si­tions en fran­çais: À mon ré­veil et En­core.

En conclu­sion, un disque so­lide mar­qué par une bonne or­ches­tra­tion, des cuivres so­lides et une chan­teuse qui n’a rien per­du de son charme. À sur­veiller lors du pro­chain Fes­ti­val de jazz, foi de chro­ni­queur !

BET.E B. CO­MING Uni­ver­sal

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.