Por­ter du Va­len­ti­no porte bon­heur

Le Journal de Montreal - Weekend - - ACTUALITÉS - MODE DE STAR

De­puis plus de trois dé­cen­nies, le cou­tu­rier ita­lien Va­len­ti­no ha­bille les plus belles femmes de la pla­nète sur la pas­se­relle la plus re­gar­dée du monde, le ta­pis rouge des Os­cars. On dit même qu’une créa­tion Va­len­ti­no est un porte-bon­heur pour les no­mi­nées puis­qu’à ce jour, sept de ses robes ont mon­té les marches jus­qu’au podium.

En 2001, Ju­lia Ro­berts a re­çu le prix de la meilleure ac­trice pour son rôle dans Erin Bro­cko­vich alors qu’elle por­tait une robe vin­tage noire aux bre­telles blanches qui for­maient un « Y » dans le dos. D’ailleurs, on dit que c’est Ro­berts qui a lan­cé la ten­dance des robes vin­tage pour les ga­las.

Il y eut aus­si Cate Blan­chett qui por­ta une robe asy­mé­trique jaune pâle pour re­ce­voir son Os­car pour le meilleur se­cond rôle fé­mi­nin dans L’Avia­teur en 2005. Mer­cedes Ruehl est re­par­tie avec la sta­tue pour le meilleur se­cond rôle fé­mi­nin dans Le roi pê­cheur por­tant elle aus­si une pièce du cou­tu­rier.

So­phia Lo­ren a re­çu un prix ho­no­ri­fique en 1991 avec une robe de la marque ita­lienne. Jes­si­ca Lange a aus­si rem­por­té l’Os­car du meilleur se­cond rôle fé­mi­nin en 1983 dans le film Toot­sie.

Et que dire de la robe et du col­lier d’Eli­za­beth Tay­lor lors­qu’elle a re­çu le prix Jean Her­scholt Hu­ma­ni­ta­rian Award lors des 79e Os­cars en 1993 ?

Eli­za­beth Tay­lor

Ju­lia Ro­berts

Cate Blan­chett

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.