Par­mi le­shé­ros

Le Journal de Montreal - Weekend - - MUSIQUE -

D’un cô­té, des Paul McCart­ney, Bob Dy­lan et U2 qui choi­sissent un de leurs clas­siques et de­mandent à des ar­tistes de la nou­velle vague de les re­faire à leur fa­çon; de l’autre, des Beck, Ru­fus Wain­wright et TV On The Ra­dio qui ré­pondent à l’ap­pel.

Le ré­sul­tat? He­roes, un al­bum com­pre­nant seize re­prises ex­clu­sives et dont les pro­fits de la vente se­ront ver­sés à l’or­ga­nisme War Child, qui vient en aide aux en­fants tou­chés par la guerre dans les ré­gions les plus dé­vas­tées du monde.

He­roes se­ra mis en vente mar­di, plus de trois mois après son pen­dant fran­co­phone, Hé­ros, lan­cé le 25 no­vembre der­nier, et qui com­pre­nait des re­prises de clas­siques de Mi­chel Ri­vard ( La pe­tite vie, par Tri­cot ma­chine), Cé­line Dion ( On ne change pas, par Té­rez Mont­calm), et Claude Du­bois ( Le la­bra­dor, par Flo­rence K).

FA­CILE DE DIRE OUI

Par­mi les heu­reux élus de la ver­sion an­glo­phone, on re­trouve Adam Co­hen. Et c’est nul autre que pa­pa Leo­nard qui lui a de­man­dé d’in­ter­pré­ter Take This Waltz.

«J’ai re­çu un cour­riel me di­sant que mon père m’avait choi­si. Ce titre exis­tait dé­jà. Je l’avais en­re­gis­tré en live en Es­pagne. J’ai tout sim­ple­ment dit oui parce que c’est une cause ma­gni­fique», dit Co­hen.

«C’était dou­ble­ment fa­cile de dire oui. Non seule­ment parce que mon père me l’a de­man­dé, mais fran­che­ment, il y a des gens qui mettent toute leur vie à dé­fendre les arbres ou à se battre contre la dé­mo­li­tion d’un bâ­ti­ment. Mais une cause comme le mal­heur des en­fants qui ont souf­fert à cause de la guerre, on n’a pas be­soin d’y pen­ser deux fois pour y prê­ter un peu d’at­ten­tion.»

Cé­dric Bé­lan­ger

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.